Profil de Stephane Brami > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Stephane Brami
Classement des meilleurs critiques: 88.058
Votes utiles : 142

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Stephane Brami
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Intégrale des Sonates pour clavier, Vol.2
Intégrale des Sonates pour clavier, Vol.2
Prix : EUR 10,17

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnfique !, 21 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intégrale des Sonates pour clavier, Vol.2 (CD)
Cet enregistrement est, avec le volume 1 chez Naxos, un des meilleurs enregistrements des sonates de Scarlatti au piano. Lewin y est absolument parfait, d'une virtuosité sans faille, d'une douceur sentie. Ce n'est pas tout de le dire, écoutez, votre pied battra en ryhtme le sol et vous aurez même parfois envie de taper des mains ; les mouvements lents sont tout aussi réussis, sans affèterie aucune, sans sensiblerie, les jeux chromatiques de cette musique vous entrâinant dans une mélancolique contemplation.
J'ai entendu Alexandre Thareau hier, c'est exactement ce que je n'aime pas dans Scarlatti, sensible, lent... Ici, on retrouvera le jeu, la danse, les crépitements et les feux d'artifice, et également une rigueur, une étrange douceur. Ce que j'aime dans cette interprétation, c'est que le pianiste semble laisser uniquement parler la musique, sans ego, sans en rajouter, simplement, avec une compréhension des partitions juste et honnête.
Et pour couronner le tout, la qualité d'enregistrement est plutôt bonne.
Très souvent, ceux qui sont considérés comme de grands pianistes en font trop (ou pas assez), comme si l'enregistrement qu'il léguait était définitif, c'est le cas de Pogorelich (trop), Schift (pas assez) ; ah que la simplicité est difficile à tenir quand on est considéré comme un des plus grands pianistes ! surtout dans Scarlatti.
Je crois en avoir dit suffisamment pour que les mélomanes comprennent pourquoi de mon point de vue, ce disque est magique, les autres comprendront aussi que ce n'est pas pour eux...


Concertos pour deux pianos
Concertos pour deux pianos
Prix : EUR 6,99

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A acquérir les yeux fermés !, 6 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concertos pour deux pianos (CD)
Certes, pour qui, comme moi, aime Mendelssohn, ce disque, fort bien interprété est à acquérir les yeux fermés. On y trouvera l'irrésistible entrain du compositeur teinté de mélancolie. Et surtout, on découvrira avec bonheur ces pages écrites par un gamin de 13 ans, d'une tenue étonnante. Bien sûr, les trouvailles thématiques sont parfois un peu frustes mais quelles variations, une intégration thématique variée et incroyable pour un premier mouvement de 18 minutes ! Ces compositions n'ont pas la profondeur du quatuor opus 80, c'est certain, mais demande t-on toujours à la musique d'être déchirée ou constamment profonde ? Non, nous voulons aussi un plaisir sain, jovial, une tristesse légère et belle, tout cela et bien plus encore, Le compositeur nous le donne dans ces pages de jeunesse (on ne le saurait si le livret ne nous l'annonçait pas). J'aime ! Les deux pianistes y sont excellent, brillant, l'enregistrement est correct, et aucune fausse note du côté de l'orchestre, fort mendelssohnien.
On ne cite toujours que la précocité de Mozart... La postérité fait toujours un étonnant travail d'oubli.


Bach : Concerto Italien BWV 971, Fantaisie Chromatique et Fugue BWV 903
Bach : Concerto Italien BWV 971, Fantaisie Chromatique et Fugue BWV 903
Prix : EUR 9,98

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magique, pour Brendel ! mais un Bach romantique !, 6 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Concerto Italien BWV 971, Fantaisie Chromatique et Fugue BWV 903 (CD)
Le disque, en tant que récital de Brendel est superbe ; on reste envouté par la sonorité, on semble descendre dans des abîmes vraiment incroyables. Oui, mais attention et qu'on ne s'y trompe pas, ce Bach là est tout sauf idiomatique, et ne parlons même pas d'une quelconque orthodoxie... C'est donc à grand renfort de pédale que Brendel joue Bach, avec une rhétorique parfaitement romantique (je pense aux transcriptions de Liszt qui sont également extraordinaires). Il faut donc le savoir avant d'acheter ce disque que j'adore, savoir ce qu'on écoute et l'apprécier à sa juste valeur est essentiel. Si on cherche une vision plus lumineuse, articulée, d'un pianiste qui a écouté la révolution baroque, on se tournera vers Perahia.
Il faut encore reconnaître que Brendel a choisi sciemment des oeuvres de Bach qui se prêtait à sa vision, ce qui est vraiment honorable et honnête.


Bach: Transcriptions For Piano
Bach: Transcriptions For Piano
Prix : EUR 7,05

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe et rare programme, 14 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Transcriptions For Piano (CD)
Le programme de ces transcriptions est certainement fort rare au disque et s'écoutera avec délice pour les mélomanes qui, comme moi, adorent Bach - Busoni, ou Bach - Liszt, ces hybrides tellement passionnant pour tout amoureux du piano et pour bach.
La première transcription de Saint saens et la seconde sont déjà des "tubes" que j'écoute très régulièrement en ce moment. Quant à la fameuse Chaconne et la Toccata en ré mineur, dont on connait les versions dantesques de Busoni, si elle sont moins extravagantes et extraordinaires, elles demeurent néanmoins intéressantes, surtout dans le choix transcriptif et la comparaison s'avèrera finalement (j'étais un peu réservé à la première écoute) des plus bénéfiques. La passacaille de d'albert est également fort belle.
Le pianiste est très bon, naturellement, il n'a pas l'engagement, la retenue, dont font montre Weissenberg ou Kissin dans ce répertoire (qui sont deux monstres!) mais l'ensemble est excellent et on ne boude pas son plaisir à écouter et réécouter ces plages.


Bach : Le clavier bien tempéré (Coffret 4 CD)
Bach : Le clavier bien tempéré (Coffret 4 CD)
Prix : EUR 19,00

8 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour Richter, mais pas pour bach..., 29 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Le clavier bien tempéré (Coffret 4 CD) (CD)
D'autant que l'ensemble est fort mal enregistré : piano trop présent, forte réverbération... Une interprétation à l'ancienne de bach, c'est à dire un Bach passé à la moulinette de la musique post-romantique (Malher et Bruckner). C'est parfois très beau, là n'est pas le problème... F. Gulda est davantage idiomatique, sans doute aujourd'hui faudrait-il écouter au piano Koroliov, ou attendre ce que Perahia en fera.
Je le répète, bach a essayé un piano forte en 1740 à la cour de Berlin, et on avait l'habitude depuis longtemps de jouer sur différents instruments à clavier. Pour ma part, j'aime les deux versions (Hantaï au clavecin est absolument prodigieux).
Il est par contre intéressant pianistiquement d'entendre Richter dans ce répertoire et d'entendre ce qu'il pouvait en faire avec sa culture russe du piano (et pour moi qui adore le piano, c'est toujours intéressant).


Six Sonates Pour Clavier Op.17
Six Sonates Pour Clavier Op.17
Prix : EUR 7,05

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnante découverte et très beau disque!, 28 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Six Sonates Pour Clavier Op.17 (CD)
Je ne connaissais nullement ce compositeur, ou seulement de nom, comme le bach anglais (j'avais déjà il me semble entendu des symphonies ou concertos qui ne m'avaient pas plus marqué que cela). J'ai lu que l'opus 17 de ce compositeur est un des plus réputé... et en effet!! Ces sonates sont magnifiques, et constituent enfin une alternative digne à Mozart et Haydn. Au piano je n'ai rien entendu de meilleur dans cette deuxième moitié du XVIIIe, avec Mozart et Haydn, bien sûr. Je range à part Soler et consorts qui n'appartiennent pas au style galant et procède encore du Baroque.
Le pianiste joue magnifiquement, est toujours de bon goût, et développe le délicat chromatisme des sonates et les reprises avec infiniment de brillance et de verve, et sait être retenu quand il le faut.
A ce prix, et naturellemennt si on affectionne ce répertoire classique du piano (sonates dans le style galant, écoutez le thème initial de la troisième!!!), c'est un incontournable!! précipitez-vous.
Comment ai-je découvert ce disque ? simplement en écoutant par curiosité sur le site les extraits proposés, et il m'a semblé d'emblée que je tenais là quelque chose ! (à ajouter que l'ensemble est plutôt bien enregistré, sans trop de réverbération, un des défauts majeurs de Naxos)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 6, 2011 8:40 PM CET


Vivaldi  : L'estro armonico - 12 Concertos op.3 pour 1, 2 ou 4 violons & cordes
Vivaldi : L'estro armonico - 12 Concertos op.3 pour 1, 2 ou 4 violons & cordes
Prix : EUR 19,28

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des défauts, mais superbe et rare!, 28 novembre 2009
Bien que je partage l'opinion des deux premières critiques sur l'outrance, les traits forcés, et le fait que les mouvements lents ne paraissent là que pour relancer le discours, malgré cela, oui, moi, j'adore absolument!! je le réécoute régulièrement et je suis toujours captivé, littéralement ravi par cette fougue, cette rage parfois, et cette note sombre qu'ajoute Biondi dans ces pages ; oui, il y a de l'excès, mais vraiment je recommande ce disque, moi après des années il me transporte à chaque fois et ne m'ennuie jamais!! Testez, dès le premier allegro, tout est dit, d'une façon implacable et altière.


Vivaldi : Concertos pour Luth et Mandoline
Vivaldi : Concertos pour Luth et Mandoline

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique version!, 28 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivaldi : Concertos pour Luth et Mandoline (CD)
Oui magnifique, j'ai adoré notamment les trios qui sont de véritables découvertes. Claudio Scimone est loin d'être une référence, je le dis, il est à bannir ; tout d'abord son interprétation n'est pas baroque mais classique, ce qui fait une différence de taille dans l'interprétation, les codes n'étant pas les mêmes. Claudio Scimone, c'est joli, mais incontestablement dépassé! leur mérite est d'avoir déchiffrer le terrain de cette musique, c'est tout, pour le reste il faut écouter Il Giardino Armonico ; je trouve que c'est un de leur plus beau disque vivaldien ; on se trouve tout étonné d'aimer la mandoline ou le luth.


Glenn Gould Joue Bach (Coffret 3 CD)
Glenn Gould Joue Bach (Coffret 3 CD)
Prix : EUR 7,99

9 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 une interprétation géniale et tout à fait dépassée!, 20 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Glenn Gould Joue Bach (Coffret 3 CD) (CD)
Moi aussi j'ai aimé Gould, autrefois... Aujourd'hui je trouve son interprétation totalement dépassée musicologiquement, et quand au plaisir de l'écouter, il ne peut résister quand on le compare à Perahia ou d'autres.
Glen Gould est une légende qui perdure grâce au matraquage médiatique, destiné à une seule chose, faire de l'argent avec ce qui ne coûte rien.
Contrairement à ce qui est dit, Gould n'est pas idiomatique dans Bach, loin s'en faut!! Qu'il fut en son temps un déchiffreur et qu'il demeure un grand pianiste, certes! il faut être juste, mais honnêtement ses enregistrements de Bach, tous, sentent la vieille moquette ; écoutez Arguerich dans les Toccatas, Perahia dans les suites anglaises ou Les Goldberg et une première chose vous sautera aux oreilles, ces tempi si curieusement alentis de Gould qui passent son temps à vouloir radiographier le contrepoint... Je veux bien qu'on aime, mais rendez justice à Bach, écoutez autre chose et alors faites vous une opinion réelle, en connaissant de nombreuses choses!! J'ai été pianiste moi-même et j'ai beaucoup joué Bach, et je ne trouve pas que Gould y soit "intelligent", au contraire il semble chaque fois dans le clavier bien tempéré choisir la solution la pire pour résoudre un problème d'interprétation. Gould, c'est un personnage, un ego, comme le fut Claudio Arrau dans un autre répertoire. A mon sens un interprète doit servir la musique et le compositeur, non lui-même et ses propres expériences ; mais ce n'est que mon avis, et je le dis, Gould trahit totalement Bach!
Ceci dit, sa meilleure réalisation à mon sens, les variations Golberg, le reste m'apparaît horriblement ennuyeux aujourd'hui!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 6, 2011 10:36 PM CET


Intégrale de l'oeuvre pour piano Vol.5
Intégrale de l'oeuvre pour piano Vol.5
Prix : EUR 10,17

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe récital!, 20 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intégrale de l'oeuvre pour piano Vol.5 (CD)
J'ai acheté un autre enregistrement des lieder de Schubert chez Naxos qui malheureusement n'est pas à la hauteur de ce très beau disque qui rend hommage à Schubert et à Lizt.
La pianiste y distille de tres belles qualités, cela chante, cela gronde, on pénètre à pas feutrés dans des univers oniriques ; enfin bref, je possède ce disque depuis des années et je ne m'en lasse pas, et c'est sans doute une des plus belles réalisations dans ce domaine.


Page : 1 | 2 | 3