undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères
Profil de Nico > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nico
Classement des meilleurs critiques: 474.339
Votes utiles : 14

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nico

Afficher :  
Page : 1
pixel
The Winery Dogs
The Winery Dogs
Prix : EUR 17,24

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Super Groupe mais pas Supergroupe, 9 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Winery Dogs (CD)
Un Supergroupe c'est quoi au juste ? C'est des musiciens plus ou moins réputés dans des groupes plus ou moins célèbres qui s'associent pour former un plus ou moins "petit groupe" et jammer ensemble. Aujourd'hui c'est une étiquette, parfois commerciale qui colle à la peau, mais, ici, le terme "Super" prend tout son sens tant ces musiciens prennent du plaisir cela se ressent pleinement. Billy Sheehan ne fait pas dans la démo, Portnoy ne fait pas de Prog et reste groovy quoiqu'il arrive. La rythmique est plus que solide et classe !
Mais c'est incontestablement Richie Kotzen qui apporte (comme d'habitude) son immense talent à cette galette. Il chante avec ses tripes et ses parties de guitare regorgent à la fois de feeling et de virtuosité; toujours au service de la compo.
Cet album, ne révolutionne aucun genre en particulier, c'est un album qui s'écoute avec plaisir de bout en bout, et de plus concocté par des musiciens de goût; l'alchimie fonctionne !
C'est pas un Supergroupe mais bien un Super Groupe.


A Different Kind of Truth
A Different Kind of Truth
Proposé par Unique_Item_Bazaar
Prix : EUR 5,06

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Sacré Van Halen !, 9 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Different Kind of Truth (CD)
La reformation avec David Lee Roth ? On y croyait plus de puis très très longtemps. Quand ça s'est officialisé, je me suis vraiment demandé quel en serait le résultat. Alors j'ai patiemment attendu la sortie de l'album sans rien lire de ce que disait la presse sur cet évènement de façon à partir su une écoute totalement vierge. Quand j'ai vu la pochette, je me suis dit : pas possible ! ; La même à un détail près de Movin'On des Commodores ! Est-ce un plagiat, un hommage, comprends pas...
CD dans la platine Tattoo commence : la voix de Dave résonne et nous rassure mais... aïe ! aïe ! aïe !que ce titre est cheap ! (le refrain est absolument catastrophique)de plus, ma femme adore ce titre, donc c'est qu'il est vraiment pas terrible. Eddie démarre son solo, et là, c'est l'extase ! Les poils se dressent "IL" est de retour! Bon, plein d'espoir je m'engage à écouter le reste : les tueries se succèdent et nous rappellent le Van Halen des grands jours. Je repasse l'album en boucle sans jamais ré-écouter Tattoo (Ma femme : "pourquoi ? Il est bien ce morceau !")
J'apprends par la suite que ce nouvel album est un patchwork composé de fonds de tiroirs... Déception ? Naaan !.... Ils ont ré-enregistré les titres et le son est énooooorme ! (Ils auraient été en plus capables de faire tout l'album dans la même veine que Tattoo, mais là, je l'aurait offert à ma femme !)
Au final, très bon album pour les nostalgiques seulement mais sûrement pas un grand album.
Allez les gars, la prochaine fois revenez avec autre chose que Tatto et des fonds de tiroirs !


Candyman
Candyman

5.0 étoiles sur 5 Mister Luke, 9 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Candyman (CD)
Commentaire en retard de quelques années ! L'album mérite amplement qu'on s'y replonge !
Luke troque ici son étiquette de requin de studio-guitariste de toto contre celle non moins enviable de guitar-hero à part entière. Mais outre son travail de guitare magnifique il se montre aussi comme un chanteur talentueux et sensible. Les autres musiciens ne sont pas en reste Simon Philips, Dave Garfield, Joe Pena, Lenny Castro la crème des musiciens de Los Angeles rivalisent de savoir-faire !
Le contenu de l'album est très varié : du bon Rock bien groovy en passant par de somptueux instrumentaux Jazz-Rock de belles ballades, parfois West Coast. Petit bonus pour les deux reprises (Freedom , et The Bomber que j'adore...)
En bref cet album marque un vrai tournant discographique dans la carrière du père Steve, et prouve sa sincérité...
Mais aujourd'hui en 2013 nous le savons déjà depuis longtemps !


Down To The Bone
Down To The Bone
Prix : EUR 18,00

4.0 étoiles sur 5 Du Hard Rock australien mais..., 30 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Down To The Bone (CD)
Attention : quand on dit Hard Rock australien on a un peu tendance à penser à un groupe dont le nom est un sigle de 4 lettres... Alors faisons le point : Une Rythmique carrée et binaire, de bon gros riffs de guitare qui tâchent, des solos de guitare de franc-tireur, une voix haut-perchée un peu... complètement cassée.
Oui, c'est du Hard Rock australien comme on aime, mais par-contre, rien à voir avec ACDC... Désolé, mais ceux là, ont un style bien à eux !


...Like Clockwork
...Like Clockwork
Prix : EUR 14,82

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe album, 29 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...Like Clockwork (CD)
Je découvre QOTSA avec cet opus, je n'ai donc aucun élément de comparaison avec les précédents (sûrement suis-je passé à côté de quelque chose...?) Je vais donc y aller au feeling !
C'est album est un chef d'oeuvre. Tout y est envoûtant : la voix de Josh Homme, les guitares, le son, l'ambiance relativement sombre, et les textes...
Quelle belle entrée en matière, pour moi, pour découvrir ce groupe !

Absolument magique !


Devotion
Devotion
Prix : EUR 18,49

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une Pop intelligente, 29 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Devotion (CD)
Les titres de cet album s'enchainent et tout glisse tout seul... C'est pure, c'est beau, les ambiances sont riches et feutrées, les harmonies vocales sont parfaites. Dans la voix de Jessie Ware, ni prétention, ni démonstration technique, tout est retenu, subtil...mais ne vous y fiez pas, la belle a un sacré coffre !
Assurément une artiste à suivre.


Dream Theater - Inclus DVD
Dream Theater - Inclus DVD
Proposé par inandout_france
Prix : EUR 18,99

8 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Du remplissage, 25 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dream Theater - Inclus DVD (CD)
Je n'ai loupé aucun album de Dream Theater depuis Images And Words. Certains m'ont procuré énormément d'enthousiasme, d'autres de la déception.
Pour celui-ci je ne rentrerai même pas dans une analyse détaillée du tracklisting, tellement les morceaux sont tous plus insipides les uns que les autres!
L'immense virtuosité des musiciens ne suffira pas cette fois à relever cet album :
John Petrucci fait du neuf avec du vieux (solos + riffs déjà entendus plus de 100 fois...A quand un vrai album solo ?)
Les sons de Jordan Rudess sont calamiteux (il a ressorti son Bontempi?)
C'est encore James La Brie et John Myung qui s'en sortent le mieux, mais ils restent accrochés à leurs tonalités habituelles.
Les compositions n'ont pas vraiment de fils conducteurs, les mélodies sont gnangnans; en bref, on s'ennuie ferme.

Peut-être l'album de trop. Allez, je passe mon chemin...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (12) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 7, 2016 11:07 PM CET


Transition
Transition
Prix : EUR 18,49

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très bon cru, 23 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Transition (CD)
En 2010 le père Steve nous gratifiait d’un « All's Well That Ends Well » introspectif, reflet d’une période émotionnellement difficile pour l’artiste et après ce « Tout est bien qui finit bien » quelle suite nous a-t-il réservée ? Et bien elle s’appelle « Transition » et c’est une impression de bien-être qui ressort de cette galette : « esprit West Coast es-tu là ? ».
Les refrains sont accrocheurs, les mélodies bien ficelées, des petits breaks par-ci par-là, (il aurait pas joué avec Toto ce musicien par hasard ?)
Parlons maintenant de son jeu de guitare : des suites d’accords d’une grande richesse remplacent les riffs qui tuent, quant aux solos ils sont… magnifiques et jouent sur la corde sensible !
Bonus pour le chant. Steve a toujours été un chanteur de feeling, mais il nous signe ici sa plus belle performance vocale.
Peut-être est-ce le meilleur album depuis « Candyman ».
Je ne lui mettrai pas la note maxi car il est un peu court sur la durée, et un instrumental jazz-rock comme il sait si bien le faire aurait été le bienvenu.

Un grand cru de notre ami Luke!


Page : 1