Profil de mathieu laine > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par mathieu laine
Classement des meilleurs critiques: 97.113
Votes utiles : 19

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
mathieu laine (Québec, Quebec Canada)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Phénoménologie de l'Esprit
Phénoménologie de l'Esprit
par G.W.F. Hegel
Edition : Broché
Prix : EUR 45,70

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellente traduction qui évite les délires de la génération de 1930, 17 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Phénoménologie de l'Esprit (Broché)
Cette traduction française du texte hégélien est la plus juste, la plus sobre et la plus accessible qui est disponible sur le marché. D'une part, elle surpasse par sa clarté les traductions tendancieuses offertes par la génération de 1930 - celle de Kojève, de Hyppolite, de Sartre, de Merleau-Ponty et tutti quanti - ; d'autre part, elle s'accompagne d'un puissant appareillage bibliographique (soigneusement établit par certains des plus grands spécialistes de l'idéalisme allemand et de Hegel). Certes, on est libre de préférer la doxa que l'on rénove incessamment depuis l'époque de Kojève au sujet de la soi-disant "dialectique du maître et de l'esclave" (un syntagme qui n'apparaît nul part chez Hegel). Mais on a ici une traduction et un travail d'érudition exceptionnel qui, justement, invalide méthodiquement cette doxa. Et c'est peut-être surtout ça qui agace ceux et celles qui donnent d'aussi mauvaises critiques à cette édition de la PhE. Quoiqu'il en soit, cette superbe édition est certainement plus facile à lire que la traduction offerte par B. Bourgeois (dont le style extraordinairement ampoulé est bien connu). Dans la même collection, la traduction de L'Encyclopédie des sciences philosophiques offerte par M. de Gandillac est elle aussi excellente (et franchement plus accessible que la traduction de Bourgeois, parût chez Vrin).


Marx, prénom : Karl
Marx, prénom : Karl
par Pierre Dardot
Edition : Broché
Prix : EUR 34,90

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Un titre ridicule ; un ouvrage raté., 9 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marx, prénom : Karl (Broché)
Une lecture éprouvante. La manière dont les auteurs montent en épingle et moussent des banalités m’a profondément agacé ; je pense en outre à la manière dont ils remplacent le terme « plus-value » par « plus-de-value » en invoquant l’autorité (!) de Lacan et de son « plus-de-jouir » ou je-ne-sais-quelle-autre-connerie qui n’aide en rien à la compréhension de la théorie marxienne. Présenté comme une importante percé théorique, le chapitre sur la « plus-de-value » est un petit monument de masturbation intellectuelle. Ce livre interminable illustre ce que la philosophie française a de pire à offrir. C’est dommage, parce que l’introduction est prometteuse et que les auteurs ont le sens de la formule. Mais ce sens-là, ils ont apparemment négligé de l’exercer au moment de choisir le titre de l’ouvrage. Quel titre ridicule, c’est littéralement gênant de le citer....


Longévité d'une imposture : Michel Foucault : Suivi de Foucaultphiles et foucaulâtres
Longévité d'une imposture : Michel Foucault : Suivi de Foucaultphiles et foucaulâtres
par Jean-Marc Mandosio
Edition : Broché
Prix : EUR 10,20

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Accessible, agréable et juste, 14 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Petit pamphlet écrit avec humour et rigueur ; le style rappelle parfois celui de N.Heinich, de A. Sokal ou encore celui de B. Bouveresse. Certaines des critiques adressées à MF sont connues, mais d'autres le sont beaucoup moins. Chose certaine, elles reposent toutes sur des textes de MF lui-même, dont l'auteur a parcouru l'oeuvre afin d'en montrer l'absurdité (ou du moins, certains contre-sens loufoques). Ce petit bêtisier, ce recueil de morceaux choisis - parfois hilarants - , devrait inciter les critiques et les disciples de MF à réfléchir (soit en approfondissant les critiques de l'auteur, soit en les réfutants).


Petite philosophie du zombie. Ou comment penser par l'horreur
Petite philosophie du zombie. Ou comment penser par l'horreur
par Maxime Coulombe
Edition : Broché
Prix : EUR 13,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un ouvrage savant, mais accessible., 22 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite philosophie du zombie. Ou comment penser par l'horreur (Broché)
Comme l'indique son titre - et l'éditeur - , l'ouvrage de M. Coulombe propose une reflexion socio-philosophique sur la figure du zombie dans la culture contemporaine (on comprends plutôt mal comment on peut acheter un bouquin intitulé "Petite philosophie du zombie" et s'étonner d'y trouver...une réflexion philosophique sur les zombies). Quoique bref, cet ouvrage s'adresse à un public intéressé qui possède déjà une certaine culture académique. Il n'est ni opaque, ni hermétique. Mais il porte sur l'essor et la mutation historique d'une certaine figure - celle du zombie - et non pas sur une invasion hypothétique ou fantasmé de morts-vivants. Bref, il s'agit d'une étude et non d'une oeuvre de fiction. Et à titre d'étude, l'ouvrage de Coulombe est d'une lecture agréable et stimulante.


Page : 1