Profil de Syl > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Syl
Classement des meilleurs critiques: 56.481
Votes utiles : 22

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Syl (Differdange (Luxembourg))

Afficher :  
Page : 1
pixel
Shoah par balles : l'histoire oubliee
Shoah par balles : l'histoire oubliee
DVD ~ Père Patrick Desbois
Prix : EUR 13,00

5.0 étoiles sur 5 Un bon complément au livre, 2 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shoah par balles : l'histoire oubliee (DVD)
Comme pour le livre, je voudrais en premier lieu remercier le père Desbois pour ce travail.
Connaissant bien une partie de l'Ukraine, ça ne devait pas être simple de passer dans les villages pour retrouver des personnes voulant témoigner. J'en ai fait l'expérience.
Mon épouse est ukrainienne, je me suis marié dans un petit village à côté de Kovel et mes enfants ont été baptisés dans la même église. C'est une région qui me plait, et je voudrais bien me retirer dans ce coin quand j'aurais ma retraite. Mon épouse, qui était psychologue dans une école à Kovel, n'est pas de cet avis. Elle dit qu'il vaut mieux rester en Europe. Ce n'est pas simple de vivre en Ukraine. La politique et la corruption d'abord, ensuite et surtout le passé. J'ai l'impression que le gens n'arrivent pas à sortir de leur passé «stalinien». Ils ont peur.
Donc je comprends très bien le travail du père Desbois et je le respecte profondément.
Je ne suis pas juif, mais par des liens «familiaux» je suis un peu concerné. Mais aussi, nous sommes tous concernés, car nous ne devons jamais oublier. Nous avons le devoir d'éduquer nos enfants afin qu'ils ne l'oublient pas. Mon ex-belle-mère (mère de mon ex-épouse) était juive. C'était une femme bien. Son frère était un survivant d'Auschwitz et elle-même avait réussie à se sauver au sud de la France. Leurs parents venaient de la région de Lemberg (Lviv) en Ukraine. C'était dans les années 1920.
J'ai gardé un bon souvenir de cette femme et de son frère, tous les deux décédés maintenant.
En rangeant chez mon père qui est parti à la maison de retraite, je suis tombé sur des livres relatant la guerre. Donc, je me suis mis à chercher et je suis tombé entre-autres sur le livre du père Desbois. Ce film est un excellent complément au livre.
Je reconnais des régions, des gens, des situations. C'est vrai qu'il est difficile d'approcher les personnes. Elles se méfient de chacun qu'elles ne connaissent pas. Si on veut leur demander quelque chose, elles se sauvent et il faut vraiment beaucoup de chance pour avoir de l'aide.
Mais, j'ai vu des choses qui n'ont pas encore été écrites ou filmées. On sait, et c'est malheureux, que des maraudeurs ont fouillé et fouillent encore pour trouver une chose monnayable. Les gens sont pauvres, et trouver de l'or ou un objet peut servir. Mais souvent ces gens, sans scrupules, laissent des immondices, et surtout détruisent l'histoire, le passé, la paix de ces personnes qui ont perdu la vie d'une façon indescriptible. Cette façon indescriptible, que des personnes comme le père Desbois nous remémorent. Il ne faut jamais l'oublier. Ca c'est passé de notre vivant, et j'ai peur que ce n'est pas fini. A tout moment ça peut revenir, même de notre vivant !
Mais, encore plus grave que l'oubli, est le non-respect.
Le père Desbois mentionne des fosses non loin de Kovel. Vu que je connais bien cette région et que j'ai quasiment photographié chaque pierre de la ville, j'étais étonné de ne rien avoir vu à ce sujet. Faisant quelques recherches, je suis tombé sur une connaissance de mon épouse, une couturière qui lui cousait ses tabliers pour l'école, quand elle était jeune fille. Les parents de cette femme avaient caché des juifs et pour eux, elle a reçu une médaille du président ukrainien. Elle nous a conduits aux monuments près des fosses de la région. Monuments souvent délaissés et très difficiles à trouver. Quelques fois nous devions nous frayer un chemin à travers la forêt.
A Loukiv, j'ai vu l'horreur «moderne». J'en ai pleuré. Un monument avec l'indication «... on ne vous oubliera jamais ...» et derrière celui-ci, dans la fosse, la déchèterie de la ville avec tout ce que cela comporte. Dans nos pays européens, il y aurait un parc, quelques fleurs, un banc, un souvenir. En Ukraine, il y a une déchèterie ...
Un non-respect total de ce qui est arrivé à des personnes qui ne convenaient pas au régime d'alors.
Beaucoup de gens d'ici et de là-bas ne savent même pas que c'est arrivé et ce qui est arrivé. Mon épouse qui est «du coin» n'en savait rien. Sa grand-mère avait été déportée en Sibérie parce qu'ils avaient donné à manger à des allemands. Sinon, ils auraient probablement fini dans une fosse. En Ukraine, aucun livre d'histoire, aucun cours à l'école, ni à l'université ne mentionne ce qui est arrivé à ces gens. Rien, maintenant encore. Personne n'en parle. Maintenant aussi, on n'aime pas les juifs, ni les personnes «autrement». Et, si j'en parle, on me regarde comme si je venais d'une autre planète. Pourtant, ça c'est passé sur leurs terres dans leur kraïna (pays).
Donc un grand Merci au père Desbois et à son équipe pour ses recherches.


Flash and Ambient Lighting for Digital Wedding Photography: Creating Memorable Images in Challenging Environments
Flash and Ambient Lighting for Digital Wedding Photography: Creating Memorable Images in Challenging Environments
par Mark Chen
Edition : Broché
Prix : EUR 33,61

1.0 étoiles sur 5 Occasion au prix du neuf !, 28 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Une étoile, sans avoir feuilleté dans le livre, car il est usagé et visiblement d'occasion. Je suis décu par amazon.fr de m'avoir vendu une occasion au prix du neuf. Je pensais qu'on se faisait rouler sur ebay, mais pas sur amazon.
Maintenant, je vais quand-même le lire ...


Canon OC-E3 Câble de télécommande de flash
Canon OC-E3 Câble de télécommande de flash
Prix : EUR 65,80

5.0 étoiles sur 5 Accessoire original Canon made in China, 3 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Canon OC-E3 Câble de télécommande de flash (Accessoire)
Utile pour déporter son flash. Ma remarque: pourqoui acheter bon marché en chine si on peut acheter cher "made in China".


Compétence Photo n° 17 - Mariage, soyez créatif !
Compétence Photo n° 17 - Mariage, soyez créatif !
par Collectif
Edition : Broché
Prix : EUR 6,00

5.0 étoiles sur 5 Compétence Photo - le titre dit tout, 3 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Compétence Photo n° 17 - Mariage, soyez créatif ! (Broché)
Je n'aime pas trop les revues photo. Elles testent des appareils photos qu'on ne peut pas se payer. Il faudrait pour cela être millionnaire pour les acheter tous. Même si ce n'est que d'acheter toujours les nouveautés. Bon, il est vrai qu'il faut se tenir au courant.
La revue "Compétence Photo" ne teste pas trop les appareils photos. Ils nous donnent des conseils pour prendre la photo. Et, c'est très bien. C'est pour ça qu'on l'aime!
Les thèmes ayant un rapport avec la photo sont toujours fort utiles. Pour moi, c'est souvent la base avant d'acheter un livre spécialisé traitant en profondeur ce sujet.


SanDisk Extreme 16 Go Carte mémoire CompactFlash UDMA SDCFX-016G-FFP [Emballage « Déballer sans s'énerver par Amazon »]
SanDisk Extreme 16 Go Carte mémoire CompactFlash UDMA SDCFX-016G-FFP [Emballage « Déballer sans s'énerver par Amazon »]

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Rapidement en panne !!! Plus rien ne va ..., 16 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Carte 16Go. en panne après une troisième utilisation, environ 2000 photos avec un Canon 5D MkII. Au quatrième formatage, elle bloque et plus rien ne va. Mon Canon me dit "carte défectueuse". Mes 5D et 50D ne reconnaissent pas la carte. Sur le PC, impossible d'accéder aux photos et impossible de la formater. C'est la première carte CF qui me lâche depuis environ 7 ans. J'utilise surtout des 4Go et 8Go. Amazon me demande de contacter Sandisk pour la garantie. Pour l'instant j'échange des mails ... J'espère échanger la carte ...


Canon PowerShot S100 Appareil photo numérique 12,1 Mpix Noir
Canon PowerShot S100 Appareil photo numérique 12,1 Mpix Noir
Prix : EUR 429,00

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Parfait pour moi - super son GPS, 30 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je ne compte pas le nombre d'appareils photos que je possede. Il parait même qu'il y en a qui filment. Mais pour ça j'utilise une camera. Ce petit Canon fait de belles photos pour sa taille. Mais, je l'ai surtout acheté pour sa fonction GPS. Equiper mes boitiers reflex avec un module GPS ne me plaisait pas. Pourquoi un GPS? Toujours difficile de noter tous les endroits photograpies. Je parcours les pays de l'Est, photos de monasteres, eglises, monuments, traces de la shoah par balles, cimetieres, etc. Et, depuis que Ligtroom (version 4) gere les donnees GPS, ce petit Canon me les livre. Il suffit de faire une photo a chaque endroit. De plus, il se glisse dans la poche et fait touriste. Ca peut aider quand les personnes ne sont pas contentes d'être photogrphiees. Pourqoui les constructeurs n'integrent-ils pas cette puce dans leurs boitiers Pro?
Grand merci a Amazon, un prix correct et une livraison super rapide, comme toujours.
Dommage que ce S100 n'est pas reconnu par mon EOS Utility. Il devrait pourtant. Je ne peux pas l'utiliser a 100 pourcent, et pour cette raison, je l'ai renvoie chez Amazon ... dommage.


Transcend TS-RDF8K Lecteur de cartes mémoire tout en un USB 3.0 microSD/SD/CompactFlash/Memory Stick Noir
Transcend TS-RDF8K Lecteur de cartes mémoire tout en un USB 3.0 microSD/SD/CompactFlash/Memory Stick Noir
Prix : EUR 13,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Bon de cartes lecteur, simple et rabide, 14 mai 2012
Bon lecteur, simple et rabide. Le reproche, c'est le câble un peu court et pas très flexible. Je l'ai changé ...


Soehnle - 63166 - Pèse-Personne Electronique - Gala XL - Silver - 150 Kg / 100 g
Soehnle - 63166 - Pèse-Personne Electronique - Gala XL - Silver - 150 Kg / 100 g
Prix : EUR 24,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Simple, sans extras pas nécessaires, 14 mai 2012
Simple pèse personne, sans extras pas nécessaires ... Il n'est pas trop épais mais juste un peu trop grand (on ne risque pas de l'égarer!)


Porteur de mémoires : Sur les traces de la Shoah par balles
Porteur de mémoires : Sur les traces de la Shoah par balles
par Patrick Desbois
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Merci père Desbois pour nous aider à ne pas oublier, 3 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Porteur de mémoires : Sur les traces de la Shoah par balles (Broché)
Je voudrais en premier lieu remercier le père Desbois pour ce travail.
Connaissant bien une partie de l'Ukraine, ça ne devait pas être simple de passer dans les villages pour retrouver des personnes voulant témoigner. J'en ai fait l'expérience.
Mon épouse est ukrainienne, je me suis marié dans un petit village à côté de Kovel et mes enfants ont été baptisés dans la même église. C'est une région qui me plait, et je voudrais bien me retirer dans ce coin quand j'aurais ma retraite. Mon épouse, qui était psychologue dans une école à Kovel, n'est pas de cet avis. Elle dit qu'il vaut mieux rester en Europe. Ce n'est pas simple de vivre en Ukraine. La politique et la corruption d'abord, ensuite et surtout le passé. J'ai l'impression que le gens n'arrivent pas à sortir de leur passé «stalinien». Ils ont peur.
Donc je comprends très bien le travail du père Desbois et je le respecte profondément. Juste que le livre aurait du porter la mention «Tome 1». Car, on pourrait continuer à écrire.
Je ne suis pas juif, mais par des liens «familiaux» je suis un peu concerné. Mais aussi, nous sommes tous concernés, car nous ne devons jamais oublier. Nous avons le devoir d'éduquer nos enfants afin qu'ils ne l'oublient pas. Mon ex-belle-mère (mère de mon ex-épouse) était juive. C'était une femme bien. Son frère était un survivant d'Auschwitz et elle-même avait réussie à se sauver au sud de la France. Leurs parents venaient de la région de Lemberg (Lviv) en Ukraine. C'était dans les années 1920.
J'ai gardé un bon souvenir de cette femme et de son frère, tous les deux décédés maintenant.
En rangeant chez mon père qui est parti à la maison de retraite, je suis tombé sur des livres relatant la guerre. Donc, je me suis mis à chercher et je suis tombé entre-autres sur le livre du père Desbois.
Parcourant le livre je reconnais des régions, des gens, des situations. C'est vrai qu'il est difficile d'approcher les personnes. Elles se méfient de chacun qu'elles ne connaissent pas. Si on veut leur demander quelque chose, elles se sauvent et il faut vraiment beaucoup de chance pour avoir de l'aide.
Mais, si je parle qu'il faut un «Tome 2», c'est que j'ai vu des choses qui n'ont pas encore été écrites. On sait, et c'est malheureux, que des maraudeurs ont fouillé et fouillent encore pour trouver une chose monnayable. Les gens sont pauvres, et trouver de l'or ou un objet peut servir. Mais souvent ces gens, sans scrupules, laissent des immondices, et surtout détruisent l'histoire, le passé, la paix de ces personnes qui ont perdu la vie d'une façon indescriptible. Cette façon indescriptible, que des personnes comme le père Desbois écrit pour nous remémorer cette époque. Il ne faut jamais l'oublier. Ca c'est passé de notre vivant, et j'ai peur que ce n'est pas fini. A tout moment ça peut revenir, même de notre vivant !
Mais, encore plus grave que l'oubli, est le non-respect.
Dans son livre le père Desbois mentionne des fosses non loin de Kovel. Vu que je connais bien cette région et que j'ai quasiment photographié chaque pierre de la ville, j'étais étonné de ne rien avoir vu à ce sujet. Faisant quelques recherches, je suis tombé sur une connaissance de mon épouse, une couturière qui lui cousait ses tabliers pour l'école, quand elle était jeune fille. Les parents de cette femme avaient caché des juifs et pour eux, elle a reçu une médaille du président ukrainien. Elle nous a conduits aux monuments près des fosses de la région. Monuments souvent délaissés et très difficiles à trouver. Quelques fois nous devions nous frayer un chemin à travers la forêt.
A Loukiv, j'ai vu l'horreur «moderne». J'en ai pleuré. Un monument avec l'indication «... on ne vous oubliera jamais ...» et derrière celui-ci, dans la fosse, la déchèterie de la ville avec tout ce que cela comporte. Dans nos pays européens, il y aurait un parc, quelques fleurs, un banc, un souvenir. En Ukraine, il y a une déchèterie ...
Un non-respect total de ce qui est arrivé à des personnes qui ne convenaient pas au régime d'alors.
Ce livre nous permet de revivre un peu cette horrible période de l'histoire. Beaucoup de gens d'ici et de là-bas ne savent même pas que c'est arrivé et ce qui est arrivé. Mon épouse qui est «du coin» n'en savait rien. Sa grand-mère avait été déportée en Sibérie parce qu'ils avaient donné à manger à des allemands. Sinon, ils auraient probablement fini dans une fosse. En Ukraine, aucun livre d'histoire, aucun cours à l'école, ni à l'université ne mentionne ce qui est arrivé à ces gens. Rien, maintenant encore. Personne n'en parle. Maintenant aussi, on n'aime pas les juifs, ni les personnes «autrement». Et, si j'en parle, on me regarde comme si je venais d'une autre planète. Pourtant, ça c'est passé sur leurs terres dans leur kraïna (pays).
Donc un grand Merci au père Desbois et à son équipe pour ce livre.
Je ne critique rien, mais j'attends le « Tome 2 ». Il viendra sûrement ...


Les grandes vacances
Les grandes vacances
par Doisneau
Edition : Relié
Prix : EUR 30,50

5.0 étoiles sur 5 Super, ne doit pas manquer dans la bibliothèque photographique!, 30 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les grandes vacances (Relié)
J'aime la façon de travailler de Doisneau, j'essaie de l'imiter (...). De beaux textes d'un autre temps mais qui restent modernes ...


Page : 1