Slumdog : le jackpot
28.02.2009

Slumdog : le jackpot
C’est bien simple, il a tout raflé. Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure adaptation, meilleur montage, et on en passe : en tout, Slumdog millionaire, le film tiré du livre Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire, a raflé huit Oscars lors de la cérémonie qui s’est déroulée dimanche soir à Hollywood. Plus modestement, en France, le livre avait gagné le Grand prix du Salon du livre en 2007. Si vous ne l’avez toujours pas lu, nous ne savons pas vraiment ce que vous attendez…


Après la chick lit, la bit lit
28.02.2009

Après la chick lit, la bit lit
Vous connaissiez la chick lit, cette vague de « littérature pour filles » qui s’est abattue au début du siècle sur nos rayons, et nous a offert quelques modèles du genre – Le journal de Bridget Jones, Le diable s’habille en Prada et autre Blonde attitude . Désormais, il faudra compter avec la bit lit. Et pour cela, il faut remercier Stephenie Meyer, l’auteur de la saga Fascination (mais si, vous savez, Twilight), car c’est elle qui a relancé la mode de la littérature de vampires. Relancé disons-nous, car quand même, Dracula, ça date un peu. Bit, cela vient de to bite, qui veut dire mordre en anglais. Et mordus, vous l’êtes vraiment, vu le succès de Fascination, du Journal d’un vampire, sorti des années avant Fascination mais qui, tiens tiens, lui ressemble étrangement, et de Midnighters . Et ce n’est qu’un début ! Pour notre part, nous trouvons dommage qu’ Entretien avec un vampire, pionnier du genre et drôlement bien ficelé, ne profite pas de ce grand retour de la littérature trempée dans l’hémoglobine…


La gifle !
27.02.2009

La gifle !
Nul n’est prophète en son pays. C’est sans doute ce que doit se dire le Franco-Américain Jonathan Littell alors que les premières critiques de la traduction des Bienveillantes sortent aux Etats-Unis. La redoutée critique du New York Times, Michiko Kakutani, n’y va pas de main morte pour détruire le livre, « sensationnaliste et délibérément répugnant ». Le roman, explique-t-elle, s’apparenterait aux mémoires du commandant Rudolf Höss, le commandant d’Auschwitz, « si elles avaient écrites par un mauvais imitateur de Genet ou de Sade ». On ne peut, d’après elle, s’identifier au narrateur Aue, et sa folie transforme le livre en un spectacle voyeuriste. Au final, c’est « une compilation inutile d’atrocités et de remarques antisémites, combinée sans raison à un catalogue grossier de fantasmes sexuels ». Et si le livre a gagné deux prix littéraires en Frnace, c’est un signe de « la perversité occasionnelle du goût français ». Bon, eh bien comme ça c’est clair.

Millénium, le film
25.02.2009

Millénium, le film
Ca y est ! Les premières informations sur le film tiré du premier tome de la série Millénium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, viennent de filtrer. Le film a été projeté en avant-première la semaine dernière dans la capitale suédoise et, soupir de soulagement, il est apparemment très fidèle au livre. Selon Le Figaro, qui a assisté à la projection, celle-ci s’est conclue par un tonnerre d’applaudissements, et les premières critiques dans la presse suédoise ont vanté la performance de Noomi Rapace, qui porte sur ses frêles épaules la responsabilité d’incarner Lisbeth Salander à l’écran. Le film sort vendredi en Suède mais ne sera pas visible en France avant le mois de mai. Si vous ne pouvez pas attendre… prenez le premier vol pour Stockholm !


Pour Houellebecq, un Brutus
25.02.2009

Pour Houellebecq, un Brutus
Et puisqu’on parle cinéma, décidément un de nos thèmes de la semaine, nous ne résistons pas à vous confier que c’est l’adaptation de La possibilité d’une île, réalisée par Michel Houellebecq himself, qui a gagné le Brutus du meilleur film français de l’année. Le Brutus, qu’est-ce que c’est ? Une récompense parodique, à la manière des Razzies de Hollywood, qui récompense les nanars et autres ratages de l’année. Manière de signifier à l’auteur qu’il ferait peut-être mieux de se cantonner à l’écriture ?


Khadra au cinéma
24.02.2009

Khadra au cinéma
Une belle fresque historico-sentimentale comme ça, ce n’était qu’une question de temps avant qu’un réalisateur s’y intéresse de près. C’est désormais chose faite : Ce que le jour doit à la nuit, le roman de Yasmina Khadra, histoire d’amour impossible sur fond de colonisation et de guerre d’Algérie, va être adapté au cinéma par Alexandre Arcady. (Rappelons en passant que le livre, que vous avez été nombreux à apprécier, a gagné le Prix du roman France Télévisions.) Mais patience ! Le tournage, qui devrait avoir lieu en Algérie, ne débutera pas avant… 2010 ! On a toutefois hâte de savoir qui sera choisi pour le rôle de Jonas/Younès et pour celui d’Emilie.


Le nouveau Suédois
23.02.2009

Le nouveau Suédois
Fans de Stieg Larsson, d’Henning Mankell et d’Arnaldur Indridason, tendez l’oreille ! Il y a un nouveau venu dans la famille des maîtres du polar venu du froid. Il s’agit du jeune Johan Theorin, dont le premier roman, L’heure trouble, a gagné en 2007 le Prix du meilleur roman policier suédois. Coup de chance, il vient tout juste de sortir en France. L’intrigue se déroule sur une île au sud de la Suède, où un petit garçon échappe, un soir de brume, à la surveillance de ses grands-parents et disparaît sans laisser de traces. Vingt ans plus tard, de nouveaux indices lancent sa mère, devenue dépressive, et son grand-père, sur ses traces. De quoi confirmer la bonne réputation des auteurs de polars scandinaves.


Péan/Kouchner, la polémique
20.02.2009

Péan/Kouchner, la polémique
Pierre Péan, antisémite ? C’est l’accusation qui revient suite à la parution de son livre sur Bernard Kouchner, Le Monde selon K . Car le journaliste y aurait eu des propos malheureux. Il accuse Kouchner de « cosmopolitisme » anglo-saxon, terme qui a mauvaise presse depuis les années 30, soutient qu’il hait le Gaullisme et la Révolution Française et insiste sur sa « double judéité ». Maladresse d’écrivain ? Propos franchement nauséabonds ? Ou polémique montée par d’habiles défenseurs du Ministre des Affaires Etrangères ? A lire avant de juger.



Mabanckou réjouit partout
20.02.2009

Mabanckou réjouit partout
Alors que son dernier livre, Black Bazar, vient de sortir ici sous les acclamations de la critique, Alain Mabanckou s’est vu récompensé par le Prix littéraire franco-israélien pour un livre plus ancien, Verre cassé, récemment traduit en hébreu. Le prix, attribué par la Fondation France Israël, récompense un jeune auteur français ou israélien pour un ouvrage traduit pour la première fois dans la langue de l’autre. Cette série de portraits des piliers d’un bar de Brazzaville, du nom pittoresque du Crédit a voyagé, avait réjoui lors de sa sortie ici en 2005. Si vous ne l’avez pas encore lu, c’est le moment.


Desperate housewife de Buenos Aires
20.02.2009

Desperate housewife de Buenos Aires
Après le film du livre, voici le livre du blog. Lauréat 2005 du prix du meilleur blog du monde, Un peu de respect, je suis ta mère chroniquait les affres d’une mère de famille argentine de la classe moyenne qui se tournait vers la toile pour raconter sa vie et combattre une dépression imminente. Son mari vient d’être viré, son chouchou de fils vire homosexuel tandis que l’autre deale de la drogue, et sa jeune fille de 12 ans promet d’être sacrément dévergondée. A travers cet hilarant tableau d’une famille névrosée, c’est la grandeur et la décadence de l’Argentine qui était visée. Aujourd’hui le blog, tenu par un critique et scénariste argentin vivant à Barcelone, est devenu un livre qui vient de sortir, et aussi une sitcom à la télévision espagnole. Arrivée en France imminente ?


Décès de Tayeb Saleh
19.02.2009

Décès de Tayeb Saleh
L’écrivain soudanais Tayeb Saleh, l’une des plus grandes voix contemporaines de la littérature arabe, vient de s’éteindre à Londres. Il avait 80 ans. Son roman Saison de la migration vers le Nord avait été déclaré « roman arabe le plus important du XXe siècle » par l’Académie de la littérature arabe de Damas.


Roberto Bolano toujours là…
19.02.2009

Roberto Bolano toujours là
Encore un inédit de Roberto Bolano ! Le romancier chilien, reconnu lors de son vivant mais véritablement culte depuis sa mort en 2003, publie sans discontinuer depuis sa disparition – citons par exemple le formidable Détectives sauvages, sorti en France en 2006, et le magistral 2066, sorti l’an dernier – soit cinq ans après sa mort. Mais il en restait encore ! Car Le secret du mal, un recueil qui mêle essais, fictions et textes autobiographiques, vient de paraître. Mais là, il y a des chances pour que ce soit vraiment le dernier.


Prix France Culture / Télérama : les sélectionnés
18.02.2009

Prix France Culture Télérama : les sélectionnés
La sélection du quatrième Prix du Livre France Culture / Télérama, dont le lauréat sera annoncé le 11 mars, vient d’être annoncée. Parmi les dix romans retenus, tous publiés en janvier et février, on trouve Un chien mort après lui, commis par l’un de nos chouchous, Jean Rolin ; Les éclaireurs d’Antoine Bello, la suite de l’excellent Falsificateurs ; et Un dieu, un animal de Jérôme Ferrari. Le prix, doté de 5000 euros, est attribué par un jury de journalistes de la radio et de l’hebdomadaire culturel, mais cette année les internautes de leur site seront invités à se prononcer. Rappelons qu’en 2006, c’est Entre les murs qui avait obtenu le prix.


Autres sélectionnés : pour le prix France Télévisions de l’essai
18.02.2009

Autres sélectionnés : pour le prix France Télévisions de lessai
Et puisque nous parlons prix, voulez-vous connaître les sélectionnés pour le prix France Télévisions de l’essai ? Aucun problème, il s’agit de Ramon, de Dominique Fernandez ; Encyclopédie capricieuse du tout et du rien, de Charles Dantzig ; Après la démocratie, d’Emmanuel Todd ; Une histoire des haines d’écrivains, d’Anne Bocquel et Etienne Kern ; Le désespoir des singes et autres bagatelles, de Françoise Hardy ; et La condition noire, de Pap Ndiaye. Le prix sera remis le 13 mars lors du Salon du livre.


Plus d’info sur le nouveau Dan Brown
17.02.2009

Plus dinfo sur le nouveau Dan Brown
Suite aux fuites que nous évoquions hier (merci, Ron Howard), la maison d’édition française de Dan Brown, l’auteur du Da Vinci Code et d’ Anges et démons, a révélé que son nouveau roman devrait sortir en France fin 2009. Le troisième volet des aventures de Robert Langdon aurait pour titre provisoire La clé de Salomon et se déroulerait à Washington DC, dans le milieu franc-maçon. On a hâte.


Ian McEwan au secours de Salman Rushdie
17.02.2009

Ian McEwan au secours de Salman Rushdie
C’était ce week-end le triste anniversaire de la fatwa prononcée contre Salman Rushdie et son livre Les versets sataniques . Il y a en effet 20 ans que l’Ayatollah Khomeini prononça cette sentence et condamna l’écrivain à « aller en enfer » pour avoir blasphémé contre le prophète. On vient d’apprendre, grâce au magazine The New Yorker, que la première personne à lui avoir offert l’asile, dans son cottage des Cotswolds, fut son ami Ian McEwan, l’auteur d’ Expiation (adapté au cinéma sous le titre Reviens-moi) et de Sur la plage de Chesil . Non content d’être l’un des meilleurs écrivains anglo-saxons contemporains, c’est donc également un ami sur lequel on peut compter.

Da Vinci Code, enfin une suite ?
16.02.2009

Da Vinci Code, enfin une suite ?
Fans du Da Vinci Code (et nous savons que vous êtes nombreux, à peu près 70 millions dans le monde), nous avons un scoop pour vous : Dan Brown aurait enfin terminé d’en écrire la suite! C’est le metteur en scène Ron Howard, à qui l’on doit la version filmée du livre, qui aurait livré l’info alors qu’il se trouvait, incidemment, sur le tournage de l’adaptation d’ Ange et démons, le livre où Robert Langdon apparaît pour la première fois. L’écrivain serait très content de son ouvrage, a révélé Howard, qui a ajouté qu’il n’avait pas encore eu la chance de le lire. La maison d’édition de Dan Brown a toutefois refusé de confirmer l’info. Quel gaffeur, ce Ron Howard.


Avec le printemps fleurit le Bégaudeau
16.02.2009

Avec le printemps fleurit le Bégaudeau
Le nouveau François Bégaudeau, c’est pour bientôt. L’auteur (et interprète) d’ Entre les murs sera de retour le 12 mars avec un roman, dont l’intrigue n’aura rien à voir avec son expérience de professeur. Dans le magazine GQ, il confie qu’il s’agira d’un livre « générationnel », qui chronique la vie de patachon d’un chroniqueur sportif. « Le mec a 35 ans », dit-il de son héros, et il « glandouille un peu sentimentalement ». Son titre ? Vers la douceur.


Découvrez Junot Diaz !
13.02.2009

Découvrez Junot Diaz !
Le premier roman du chouchou de la critique américaine, Junot Diaz, vient de sortir en France ! Onze ans après son recueil de nouvelles Los Boys, l’écrivain américain-dominicain revient avec La brève et merveilleuse vie d’Oscar Wao, qui a reçu l’an dernier le très prestigieux Prix Pulitzer et le National Book Critics Circle Award. De quoi s’agit-il ? L’intrigue est sûrement puisée dans le parcours de l’auteur, car elle raconte l’histoire d’Oscar, jeune garçon dont la famille fuit la République dominicaine dans les années 70 et trouve refuge dans une banlieue sinistre du New Jersey – ce qui colle bien avec la vie de Junot Diaz. Mais le jeune Oscar devient un garçon obèse et mal dans sa peau, qui se rêve écrivain et n’a pas de copine, poursuivi par une obscure malédiction dominicaine. La langue fourmille, musicale, entre slam et rap, entre espagnol et anglais, entre humour et tragique, et dit les troubles d’un jeune laissé pour compte du rêve américain. Réjouissant.


Main basse sur les médias ?
13.02.2009

Main basse sur les médias ?
Quelques jours seulement après la sortie du livre du présentateur de France 2 David Pujadas, Vous subissez des pressions, c’est au tour de l’ex-présentateur devenu homme politique vert, Noël Mamère, de sortir son pavé. Petits arrangements entre amis est une critique très violente de la politique du gouvernement en matière d’audiovisuel, qui compare Nicolas Sarkozy à Silvio Berlusconi et l’accuse d’être le « parrain des médias ». Au sens sicilien du terme, vous l’aurez compris.


Julian Barnes n’a rien à craindre
12.02.2009

Julian Barnes na rien à craindre
Amis anglophiles, c’est aujourd’hui la sortie du dernier livre du plus francophile des écrivains anglais, Julian Barnes. Prix Médicis en 1986 pour Le perroquet de Flaubert, prix Femina en 1992 pour Love, etc… (adapté au cinéma quelque temps plus tard), Barnes nous livre cette fois-ci, l’âge aidant, ses réflexions sur la mort. Rien à craindre mêle souvenirs de famille, digressions littéraires, pensées sur la religion, le tout orienté autour de la question qui taraude l’auteur : y a-t-il quelque chose à craindre, ou non, de la mort ? Et comment se réconcilier avec l’idée qu’on ne sera plus ? Certes, la question n’est pas neuve, mais elle est traitée ici de manière réjouissante et délicate, Barnes étant, comme à son habitude, aussi humble que drôle, cultivé et sensible. Un petit bonheur.


Jacques Séguéla n’a rien à cacher
12.02.2009

Jacques Séguéla na rien à cacher
Dans un genre bien différent, le publicitaire Jaques Séguéla (vous savez, Génération Mitterrand), nous livre ces jours-ci une Autobiographie non autorisée . L’idée, c’est de raconter non pas sa vie à proprement parler, mais celle de tous ceux qu’il a pu croiser. Et le casting est mémorable : il fait se croiser Jacques Prévert, Serge Gainsbourg et Georges Pompidou, mais aussi Bernard Tapie, François Mitterrand et bien sûr Nicolas Sarkozy et Carla Bruni. Car non content d’orchestrer des campagnes présidentielles, le publicitaire se mêle également de la vie privée des politiques – en l’occurrence, de celle de notre président, à qui il a présenté sa femme. On croyait tout savoir de leur rencontre, mais si vraiment il vous manquait des détails, vous les trouverez ici. A la réplique près.


Prix du polar SNCF
11.02.2009

Prix du polar SNCF
Le procès s’est déroulé sous la présidence de Karl Zéro, assisté d’Eric Naulleau, son avocat général. Que jugeait-on ? La qualité des livres sélectionnés pour le neuvième prix SNCF du polar, qui ont chacun été défendus par un avocat (mais élus au final par un jury de 1200 lecteurs). Les grands gagnants du procès ? Karine Giebel, dans la catégorie polar français, pour Les morsures de l’ombre, et Nick Stone, dans la catégorie polar européen, pour Tonton Clarinette .


Erlendur est de retour !
11.02.2009

Erlendur est de retour !
Et puisqu’on parle de polar, les amateurs du genre nordique se réjouiront de la sortie du nouveau livre de l’Islandais Arnaldur Indridason, Hiver arctique . Le talentueux auteur de La femme en vert et de La voix revient avec une enquête du commissaire Erlendur, chargé bien évidemment d’une affaire sordide : la mort d’un garçon de 12 ans retrouvé poignardé. Son père est islandais, sa mère thaïlandaise : s’agit-il d’un crime raciste ? Erlendur s’interroge. Sachez qu’Indridason a reçu, pour la troisième, le prix Clé de verre du roman noir scandinave pour ce nouvel opus.


Le cerveau d’un génie… et le vôtre
10.02.2009

Le cerveau dun génie et le vôtre
Daniel Tammet est un autiste savant, qui est atteint du syndrome d’Asperger. C’est à dire qu’en prenant un raccourci qu’il condamnerait sûrement, vu ce qu’il pense du film, vous pourriez lui trouver des ressemblances avec le personnage de Dustin Hoffman dans Rainman. Il parle douze langues (dont l’islandais et le lituanien) car en apprendre une lui prend une semaine au plus et a mémorisé et récité les 22 514 décimales de  sans se tromper. Mais à la différence d’autres autistes savants, Tammet est suffisamment sociable pour s’exprimer sur sa condition, et offrir une porte d’entrée aux neurologues et scientifiques qui s’intéressent au fonctionnement du cerveau. Après une autobiographie, Je suis né un jour bleu, où il retraçait son parcours, il revient avec Embrasser le ciel immense, dans lequel il détaille non seulement la manière dont son cerveau fonctionne, mais les moyens dont nous pouvons tous améliorer nos capacités mentales, même les moins savants d’entre nous…


Péan/Kouchner, la polémique
10.02.2009

Péan/Kouchner, la polémique
Pierre Péan, antisémite ? C’est l’accusation qui revient suite à la parution de son livre sur Bernard Kouchner, Le Monde selon K . Car le journaliste y aurait eu des propos malheureux. Il accuse Kouchner de « cosmopolitisme » anglo-saxon, terme qui a mauvaise presse depuis les années 30, soutient qu’il hait le Gaullisme et la Révolution Française et insiste sur sa « double judéité ». Maladresse d’écrivain ? Propos franchement nauséabonds ? Ou polémique montée par d’habiles défenseurs du Ministre des Affaires Etrangères ? A lire avant de juger.


James Patterson mérite sa réputation
09.02.2009

James Patterson mérite sa réputation
Les bibliothèques anglaises se sont livrées récemment à un amusant petit sondage : quels ont été les auteurs et les livres le plus empruntés entre juillet 2007 et juin 2008 ? Si le titre du livre le plus emprunté ne surprendra sans doute guère (c’est Harry Potter et les reliques de la mort ), l’auteur est en revanche moins connu en France, bien qu’extrêmement prolixe. Il s’agit de James Patterson, l’écrivain de thriller le plus lu au monde, père notamment d’Alex Cross, détective hors pair et père de famille dévoué ( Quatre souris vertes, Noires sont les violettes ) et des quatre enquêtrices du Women Murder Club . Si vous ne connaissez pas encore, vous savez ce qu’il vous reste à faire.


Simon le lapin masqué à l‘attaque !
09.02.2009

Simon le lapin masqué à lattaque !
Connaissez-vous Simon, le petit lapin masqué de Stephanie Blake, héros de Caca boudin et de Je veux des pâtes ? Il fait des ravages dans les crèches et les cours de récré, et il est de retour avec une aventure cracra comme il les aime. Dans Poux, il est prêt à tout pour l’amour de Lou, même à affronter sa tête pleine de lentes. Il y a fort à parier que certains d’entre vous se sentiront concernés.


Affaire Kouchner : rebondissements
06.02.2009

Affaire Kouchner : rebondissements
Vous n’avez pas fini d’entendre parler du Monde selon K, l’enquête que Pierre Péan consacre à notre Ministre des Affaires Etrangères. Après que le ministre a donné une interview au Nouvel Observateur le décriant pour « calomnie », le site internet du même magazine annonce que les documents qui ont servi à la rédaction du livre proviendraient de proches de l’Elysée. Ce que Nicolas Sarkozy a aussitôt démenti, renouvelant sa confiance à son ministre. Ca se corse…


Stephen King tackle Stephenie Meyer
06.02.2009

Stephen King tackle Stephenie Meyer
Ca va jaser dans le landernau des vampirophiles ! Le maître de l’épouvante Stephen King, auteur de Carrie et de Misery, a récemment accusé Stephenie Meyer, à qui nous devons la saga Fascination, de ne pas savoir écrire. Au cours d’une interview qui devrait paraître début mars dans le magazine USA weekend (et qui a fuité sur internet), il aurait comparé JK Rowling, la maman de Harry Potter, et Meyer, et aurait déclaré qu’«elles s’adressent directement aux jeunes », mais que la vraie différence entre elles, « c’est que Jo Rowling est un écrivain formidable et que Stephenie Meyer ne vaut pas un clou ». Ambiance…


Bernard Kouchner : le livre choc
04.02.2009

Bernard Kouchner : le livre choc
C’est aujourd’hui la sortie du Monde selon K, le dernier livre du journaliste d’investigation Pierre Péan (à qui l’on doit notamment Une jeunesse française, sur François Mitterrand, et La face cachée du Monde ), qui égratigne la réputation de l’actuel ministre des Affaires étrangères et cofondateur de Médecins sans frontières et Médecins du monde. Selon l’auteur, Bernard Kouchner aurait crée deux sociétés de conseil en politiques de santé à destination de pays africains qui l’exposeraient à de sérieux soupçons de conflit d’intérêt.


Fournier et Geluck reçoivent un Globe
04.02.2009

Fournier et Geluck reçoivent un Globe
Un jury composé de 4600 journalistes (télévision, presse écrite nationale et régionale) ont voté par Internet pour décerner les Globes de cristal, qui récompensent chaque année diverses productions et performances dans le monde culturel. Dans le domaine littéraire, c’est Jean-Louis Fournier, déjà lauréat du Prix Femina, qui s’est vu remettre le prix pour son livre Où on va, papa ? qui raconte, de manière touchante, parfois grinçante, souvent drôle et toujours pudique, sa vie avec ses deux fils handicapés. C’est Philippe Geluck qui a reçu le Globe de la meilleure BD pour Une vie de chat.


Le premier Mendelsohn
03.02.2009

Le premier Mendelsohn
Son magnifique livre Les disparus, enquête sur la disparition de six membres sa famille lors de l’Holocauste, avait été l’un des grands succès de l’automne 2007, et avait obtenu le Prix Médicis étranger. Sans doute la raison pour laquelle le tout premier livre de Daniel Mendelsohn, sorti il y a dix ans aux Etats-Unis, a enfin trouvé preneur pour une traduction française. Le premier tome d’une trilogie sur l’identité (dont Les disparus était le second), L’étreinte fugitive traite de son enfance, de la découverte de son homosexualité, et de la deuxième vie qu’il entame lorsqu’une amie lui demande de servir de figure paternelle à son petit garçon.


Rowling Chevalier !
03.02.2009

Rowling Chevalier !
Voilà une nouvelle qui réjouira les Pottermaniaques ! Aujourd’hui à 18h, Nicolas Sarkozy remettra les insignes de Chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur à JK Rowling, qui n’est autre que l’auteur d’ Harry Potter, comme chacun sait (et des Contes de Beedle le Barde, et des Animaux Fantastiques, et on en passe). Ca se passera à l’Elysée, si vous êtes dans les parages, peut-être apercevrez-vous l’auteur et sa décoration ?


Blutch sacré à Angoulême
02.02.2009

Blutch sacré à Angoulême
Les BDphiles le savent, c’était ce week-end le Festival de bande dessinée d’Angoulême, rendez-vous culte des amoureux de bulles, présidé cette année par Dupuy et Berberian. Le Grand Prix de cette édition ? Blutch, de son vrai nom Christian Hincker, l’auteur de Vitesse moderne et de Blotch . Et non content d’empocher cette récompense suprême, il a également vu son dernier album, le second tome du Petit Christian, recevoir le label « Essentiel BD ». Comme le veut la tradition, il présidera le festival l’an prochain. En attendant, pour découvrir son coup de crayon, c’est par ici .


Adèle Blanc-Sec sur grand écran
02.02.2009

Adèle Blanc-Sec sur grand écran
Et puisqu’on parle BD, nous ne résistons pas à vous informer que les Aventures Extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec – qui est, avouons-le, l’une de nos héroïnes BD préférées – vont être portées à l’écran par Luc Besson. Le cinéaste et producteur en avait acheté les droits l’an dernier, et c’est bien lui qui réalisera le premier film de ce qui devrait être une trilogie, inspiré d’ Adèle et la bête et de Momies en folie . L’épisode suivant devrait être tiré du Savant fou et du Démon de la Tour Eiffel – tout cela de l’immense Jacques Tardi. On espère un coffret de l’intégrale pour la sortie !