S. Serge

(VRAI NOM)
 
Classement des meilleurs critiques: 1 331
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 86% (328 de 382)

 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 1 331 - Total des votes Utile : 328 sur 382
La joie sans objet : L'ultime réalité, sois ce que&hellip de Jean Klein
"La force tranquille" a été un excellent slogan, parce qu'avant tout ce n'est pas un slogan. J'avais eu connaissance depuis longtemps de textes de Jean Klein ; là c'en est un "volumineux concentré" : simple, clair, bienveillant, et tout en même temps sans compromission, direct, net... Pas étonnant que l'on trouve à sa suite de "bienveillants sabreurs" comme Eric Baret et Franck Terreaux. La pure simplicité essentielle et existentielle, dans sa bonté... et sa radicalité... C'est en fait absolument compatible...
L'illumination n'est pas ce que vous pensez de Wayne Liquorman
5.0 étoiles sur 5 LE point sur LE i, 12 août 2014
Voilà un de ces quelques "grands maîtres sabreurs" qui remettent les pendules à l'heure sans passer par les secondes intermédiaires, et recommandé aux "voyageurs fatigués" (ceux qui en général viennent l'entendre, à son dire même.) En passant, si cela l'est évidemment avec l'advaïta philosophique (sans inclination nihiliste idéaliste à la marge, mais tout de même quelques "Tout est Conscience") c'est aussi très compatible avec Spinoza. Il était dit que le faux sentiment d'être l'auteur est le dernier à tomber ; là c'est le point focal d'emblée... C'est… Lire la suite
Le seul désir : Dans la nudité des tantra de Eric Baret
5.0 étoiles sur 5 Bienfaisante douche..., 2 août 2014
Dans une expression très claire, une force de purification colossale - et tranquille - s'exprime. Si vous avez des idées très arrêtées sur tout, surtout passez votre chemin sans vous retourner. Si vous en avez peu, il y a de fortes probabilités que vous compreniez que vous en avez encore beaucoup ; car l'essentiel est abordé et la complaisance n'est pas de mise ; ceci s'exprimant tout en même temps dans "le total respect" de ce qui est, quoiqu'il soit... "Le Mental" n'est nullement combattu, mais son pouvoir (de nuisance) est entraîné ici directement vers le néant quand-même...

liste d'envies