Pierre

 
Classement des meilleurs critiques: 9 023
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 89% (77 de 87)
Lieu: Neverland (Everywhere)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 9 023 - Total des votes Utile : 77 sur 87
Village of The Damned / Children of The Damned [Im&hellip <b>DVD</b> ~ ian hendry
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Rien à dire sur les films en eux-mêmes d'autant plus qu'ils sont proposés dans de belles copies. Mais si j'ai mis seulement 3***, c'est parce que j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir l'absence totale de suppléments. Les bandes-annonces et surtout les commentaires parait-il fort intéressants sont pourtant proposés sur cette même édition Warner en Zone 1. Connaissant depuis longtemps ces deux classiques, ces commentaires étaient la raison principale de mon achat. Merci à Warner pour cette édition "cheap" réservée au Vieux Continent :/
Stanley Kubrick - L'intégrale [Édition Limitée] <b>DVD</b> ~ Stanley Kubrick
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
J'ai profité des récents soldes pour acquérir ce superbe coffret, d'abord intéressé par le magnifique bouquin et parce qu'il me manquait certains films. Mais quelle désagréable surprise de constater qu'à l'image d'autres coffrets bon marché des oeuvres de Kubrick, l'éditeur a fourni des éditions de "Shining", "Full metal jacket" et "Eyes wide shut" qui ne sont pas dans leur format natif au 1:33 mais en 1:66 (ou 1:78 ?). Je sais que ça n'a l'air de rien mais pour avoir vu ces films dans leur format correct, le cadrage au cordeau de Kubrick est fait pour du 1:33 et y prend toute sa puissance visuelle. OK,… Lire la suite
Tarot [Import allemand] <b>DVD</b> ~ Vera Tschechowa
Tarot [Import allemand] DVD ~ Vera Tschechowa
J'ai découvert ce film à sa sortie (trop discrète) en France. Il m'avait tellement marqué que malgré mon faible niveau en allemand, je me suis décidé à acquérir cette édition, la seule hélas existante. Son austérité est à la hauteur de ce film d'une grande sensibilité. L'absence du moindre sous-titrage (même pas en allemand pour mal-entendants) la réserve à un public exclusivement germanophone. Qui plus est parce qu'on y discute au moins autant et sur les mêmes sujets que chez Rohmer (auquel le film fut souvent comparé). Autant dire que cette adaptation des… Lire la suite