fathier

"fathier"
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 90% (326 de 361)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 78 894 - Total des votes Utile : 326 sur 361
Pour une révolution fiscale : Un impôt sur le reve&hellip de Camille Landais
32 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
Si les livres d'économie ont l'habitude de se faire discret, relayés depuis quelques années dans une sous-catégorie des ouvrages de gestion, celui-ci a clairement pour ambition de faire du bruit. Outre le côté « dream team » de la nouvelle génération d'économistes français (même si on peut penser que Piketty est le rédacteur principal), ce livre vient armé d'un site, prolongement démocratique espéré, mais aussi espace pour clarifier et compléter certains thèmes simplement esquissés dans l'ouvrage. Par ailleurs, si l'ambition d'un livre se mesure à son public, la… Lire la suite
Le Monstre doux: L'Occident vire-t-il à droite ? de Raffaele Simone
25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
Reprenant notamment l'argumentation de Tocqueville, Raffaele Simone tente de saisir en quoi l'époque contemporaine a vu s'accomplir les prophéties de l'aristocrate normand. A cela, il mêle une réflexion sur les orientations politiques en Europe, qui peut se résumer par la question posée en sous-titre de l'ouvrage : l'Occident vire-t-il à droite ? Autant le dire tout de suite, cet ouvrage, bichonné par les médias, m'a déçu et ce à deux titres. D'abord, on peut s'étonner de la quantité de propos à l'emporte pièce, de généralisations hâtives, de caricatures... Alors qu'il existe sur… Lire la suite
Orages ordinaires de William Boyd
Orages ordinaires de William Boyd
6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un Boyd à boycotter, 24 mai 2010
Je n'avais jamais été déçu par du Boyd, c'est désormais chose faite. Tout y est stéréotypé, gentillet, attendu. La construction est très plate: je finis un chapitre sur un élément de suspens, et - ô quelle adresse! - la réponse n'est pas dans le chapitre suivant, mais dans celui encore après. En fait, ça ressemble un peu au scénario d'une série télé (genre que j'apprécie par ailleurs). Il n'y a jamais de surprise malgré ce que voudrait Boyd, on a tout le temps de deviner ce qui va se passer, sauf qu'au bout d'un moment, on s'en fout un peu de ce qui va se passer. Et… Lire la suite

liste d'envies