B. Jean-paul

"la chienne de vie"
(VRAI NOM)
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 83% (10 de 12)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 922 616 - Total des votes Utile : 10 sur 12
Two Minute Warning [10trx] ~ Angel City
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
je suis d'accord avec toi ! cette album n'arrive pas à exploser dans mes écoutes actuelles et pourtant les compos sont excellentes et bien construite, oui le fil conducteur est le conceptuel wha wha qui arrive heureusement à noyer ce son de batterie 80's déplorable à mon gout, à la limite d'une batterie electronique, le probleme viens de là, changement de section rythmique donc...par contre DOC NESSON bien present dans son hysterie et epileptique song writer, au top niveau ! rien à dire
mais il m'a pas fait décoler comme "face to face" ou "darkroom" qui pour moi sont et resteront des bombes en puissance
Scarred For Life ~ Rose Tattoo
Scarred For Life ~ Rose Tattoo
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
A la decouverte dans sa globalité,(mise a part branded, we can be beaten, juice on the loose : single diffus sur you tube), cette 3eme partie des australien n'est que du bonheur, de l'émotion et du rock dans son efficacité, des compos bien construite, une maturité accompli tant les titres sont different les uns des autres, on rentre pas dans une espece de lassitude et se dire au bout du 3eme titres : je passe à autre chose !
L'omniprésence et la finesse du slide, qui donne parfois une touche mélanco sur "it's gonna work itself out", sombre sur "revenge", rend le côté indefinissable et personnel de ce groupe, la section rythmique… Lire la suite
Face To Face ~ The Angels
Face To Face ~ The Angels
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
bien evidement quand on parle d'Australie en terme de riff on pense à AC/DC cela va de soi mais avec ANGEL CITY la particulrité c'est le chanteur DOC NEESSON et les guitares des freres Brewster qui donne l'originalité des compos, Face to face dont la production pour 78 reste honnête et écoutable à l'écoute, les titres fusent quand même dans l'atmosphère et une pointe d'hysterie collective quand on matte les vidéos et doc neesson dans tout ces états : envouté, hysterie,...un front man du rock entre l'androgine et le dandy anglais. Un très grand album de compositions austrlienne qui, n'a pas vieilli d'un poil et… Lire la suite