WITTHINGTON

"witthington"
La musique, le ciné, les livres, pour l'ouverture, dans tous les sens, vers l'authenticité de chacun...
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 82% (222 de 271)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 11 850 - Total des votes Utile : 222 sur 271
Sweet Summer Sun / Hyde Park - Edition Exclusive A&hellip <b>DVD</b> ~ The Rolling Stones
16 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
Vu au cinéma lundi soir 04/11/2013. Inouï. Si certains se demandent ce que valent ou ce que sont les Stones, il suffit de les voir là, à Hyde Park, puis de revoir Shine a light, puis, pourquoi pas le concert de Copacabana, et de conclure par le dvd de l'Olympia. Rien de moins, rien de plus. Ce n'est pas un mythe artificiel à la Beatles, Monroe ou Kennedy. C'est du vivant du chaleureux, du merveilleux qui donne tout dans le temps présent. Les Stones sont des trapézistes sans filet et une des plus belles choses artistiques qu'ait eu l'humanité. Dieu merci, ils n'ont pas attendu d'être partis pour être reconnus par un nombre suffisant… Lire la suite
The Descendants <b>DVD</b> ~ Georges Clooney
The Descendants DVD ~ Georges Clooney
28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
Pas besoin d'être fan de "nespresso" pour y aller. Au contraire. Clooney est nickel comme auraient pu l'être d'autres acteurs. L'histoire est superbement contée. Les 2 adolescentes sont géniales, ainsi que Beau Bridges en "Oncle Hugh". L'histoire familiale fouille l'âme de gens normaux (ou presque..) La vanité, la solitude, le fossé des générations et la communication superficielle dans le couple occidental (même à Hawaï, filmé réaliste). Quelques scènes d'anthologie. L'enquête jusqu'au-boutiste du cocu Clooney, avec la complicité de son aînée, est sublime et burlesque (cruelle ?). La musique du film est si… Lire la suite
Magic And Loss ~ Lou Reed
Magic And Loss ~ Lou Reed
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
Le sujet est douloureux, mais, Lou Reed transcende le sujet (la mort, la perte d'un proche). Inoubliable. Impossible de ne pas être hanté par ces textes et ces musiques liées comme rarement. Certains moments acoustiques d'une sobriété étonnante (rien à voir avec le côté country des choses.) Lorsque Lou dit, en parlant d'1 de ses amis mort d'un cancer, "tu m'aurais dit: "demain, je pars en fumée", le partage est total. A mes yeux, le plus grand Lou Reed, car pas complaisant (comme le grand-guignolesque "Berlin" bon pour les rock critics) pas surproduit (à part le sobre "Walk on a wild side") comme "Transformer".