ACG

"ACG"
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 88% (38 de 43)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 953 810 - Total des votes Utile : 38 sur 43
Fatherland de Robert Harris
Fatherland de Robert Harris
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Thriller haut de gamme., 12 février 2007
Fatherland est un polar noir admirablement ficelé. Son originalité tient à la fois à l'excellente intrigue policière et à la description très documentée de l'Allemagne nazie. Le roman baigne de ce fait dans une atmosphère ultra-réaliste : le parti est omniprésent, Berlin vit dans le culte du Führer, la suspicion et la délation règnent en maître (terrible scène où le héros est trahi par un membre de sa propre famille). Dans ce climat étouffant et très crédible, March lutte avec l'aide d'une jeune journaliste américaine pour dévoiler la… Lire la suite
Kiss Kiss de Roald Dahl
Kiss Kiss de Roald Dahl
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Histoires délectables, 11 février 2007
Un cerveau qui survit à la mort de son propriétaire, un chat qui s'avère être la réincarnation du musicien Franz Liszt, une logeuse qui n'empaille pas que des animaux, un bébé nourri à la gelée royale qui se transforme en abeille, tels sont quelques uns des protagonistes hauts en couleurs qui peuplent les pages de Kiss Kiss. Les nouvelles, dont certaines lorgnent allègrement vers le fantastique, mélangent avec brio réalisme et étrangeté.

On se délecte de ces histoires plus ou moins macabres, à l'humour noir délicieusement britannique. Les nouvelles que j'ai le plus… Lire la suite
Délire d'amour de Ian McEwan
Délire d'amour de Ian McEwan
9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas totalement convaincant, 11 février 2007
Même si le sujet de Délire d'amour est original et bien mené, je n'ai pas été totalement convaincue. Certes, le roman comporte de nombreux points forts. Le harcèlement que subit Joe et l'angoisse qu'il suscite chez lui sont remarquablement bien décrits. L'amour étouffant que lui voue Jed l'entraîne dans une spirale destructrice : son couple se désagrège lentement car Clarissa le croit paranoïaque, et il se retrouve confronté à ses propres démons (sa carrière manquée par exemple). La terreur et la solitude envahissent son existence, sa raison vacille. Une atmosphère lourde et oppressante… Lire la suite