Victaureau

(TOP 500 COMMENTATEURS)
canelle
Classement des meilleurs critiques: 190
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 92% (1 125 de 1 218)
Lieu: Haute Auvergne
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 190 - Total des votes Utile : 1125 sur 1218
Je, François Villon de Jean TEULE
Je, François Villon de Jean TEULE
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 J'ai vraiment aimé., 25 juillet 2014
C'est l'ensemble des commentaires de mes consoeurs et confrères qui m'a poussé à lire cet ouvrage. Il me restait de ce poète le souvenir de cette "ballade des pendus" apprise sur les bancs du collège et l'oeuvre de Jean TEULE a été la bonne occasion pour en savoir davantage.

Certes on peut regretter que l'auteur ait pris le pari d'un langage contemporain pour relater, selon lui, ce que fut la vie de François VILLON, joyeux boute en train mais aussi menteur, voleur, criminel...En somme un ecclésiastique qui s'asseyait allègrement sur les commandements de Dieu. Il y avait évidemment matière à… Lire la suite
L'odeur de la haine de Tim Willocks
L'odeur de la haine de Tim Willocks
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
J'ai hésité entre trois et quatre étoiles donc c'est plutôt trois et demie. Après avoir lu "les douze enfants de Paris" je souhaitais une nouvelle fois lire Tim WILLOCKS avant d'essayer "La religion" gros pavé qui nécessiterait plusieurs jours de lecture. Encore une fois je sors avec une opinion mi figue mi raisin du roman de cet auteur.

L'histoire en elle même est bonne, Tim WILLOCKS a dû s'inspirer de la révolte de la prison d'ATTICA dans l'Etat de NEW YORK et le thème principal en est le racisme qui existe entre prisonniers noirs et blancs, latins et noirs etc...Il y ajoute d'autres détonateurs… Lire la suite
La Sibylle de la Révolution de Nicolas Bouchard
La Sibylle de la Révolution de Nicolas Bouchard
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
C'est tout le sens de ce roman historique de Nicolas BOUCHARD. Ce n'est peut-être pas son meilleur ouvrage mais le thème est bien trouvé. On découvre qu'après avoir détruit la toute puissance de l'église catholique, certains révolutionnaires et non des moindres lui cherchent un substitut dans la franc-maçonnerie d'une part mais aussi dans les anti francs maçons.

Pour le roman Nicolas BOUCHARD a choisi un jeune secrétaire de police , Sénart, chargé de rapporter ses enquêtes à la virgule près à un dénommé VADIER, surnommé le grand inquisiteur, qui, lui, a bien… Lire la suite

liste d'envies