ARRAY(0xa8f8b558)
 

NiCOBoC

(TESTEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 4 900
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 83% (226 de 273)
Lieu: Paris, France
Avec mes propres mots:
Un être polyvalent mi artiste mi raisonnable vivant en apnée à la surface de la croûte terrestre qui aime la nature sous toutes ses formes (de préférence féminines).

Intérêts :
pfuuut (ça m'a échappé) le ciné, la sique, les cultures différentes à la mienne, la nature sauvage, les lettres ou le verbe.
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 4 900 - Total des votes Utile : 226 sur 273
Le Siecle D'Or : J'Attendrai ~ Jean Sablon
5.0 étoiles sur 5 Irrésistible, 8 novembre 2013
Un charme désuet qui tombe les masques ; des paroles tour à tour naïves et profondes, des thèmes intemporels à la fois légers et graves.
Jean Sablon dont le timbre de voix chavirait les coeurs, notre crooner, irrésistible poète, invite au voyage, à la mélancolie également.
Un poisson dans l'eau, J'ai ta main ou... Il ne faut pas briser un rêve, incarnent idéalement cette magie d'autrefois qu'en notre for,
nous chérissons tous. Merci
Rachmaninov : Concertos Pour Piano N° 1 & 2, 4 pré&hellip ~ Serge Rachmaninov
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Exceptionnel, 23 octobre 2013
Pour la présente gravure SACD, nous sommes en 1955 sous la baguette de Kurt Sanderling...
Le piano gronde les accords, puis Richter dévide les notes à un rythme endiablé :
Quelle force émotive, quel tempérament du tonnerre de feu de Dieu!
mais où sont les fausses notes hormis les dissonances naturelles ?
Des mouvements lents extatiques plus que lents qui transfigurent la mélodie...
Des moments de tension extrême à la limite du point de rupture ou notre coeur se serre... (11e minute du 1er mvt du 1er concerto de Rachmaninoff)
Des mesures vives échevelées plus que vives ou les… Lire la suite
Mozart : Concertos pour piano (Coffret 8 CD) ~ Wolfgang Amadeus Mozart
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Divin, 12 juin 2013
Les concertos de Mozart respirent une souveraine liberté sous les doigts de Geza Anda qui traduit idéalement le souffle de l'esprit créateur. Divin!
Ecoutez seulement la fougue du concerto en ré mineur kv466 pour vous en convaincre... et la cadence romantique quasi shumanienne du 1er mouvement.
A bon entendeur, Yallah ! --> la présente intégrale n'exclue pas celle inspirée de Murray Perahia ni les versions isolées de Clara Haskil et Gulda...

liste d'envies