ARRAY(0x1128642c)
 

chii

"hinachii"
 
Classement des meilleurs critiques: 9 717
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 79% (603 de 763)
Lieu: Toulouse
Anniversaire: 2 juillet
Jour de naissance: 2 juillet
Avec mes propres mots:
Je travaille dans le service communication d'une entreprise de produits culturels(...) Passionnée par la littérature et le blogging, je gère le blog "Monde virtuel" !

Intérêts :
La lecture, le cinéma, la musique, l'art contemporain, la communication... Bref, tout ce qui est en rapport avec la culture !
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 9 717 - Total des votes Utile : 603 sur 763
Espagne, N°522 de Guide Vert
Espagne, N°522 de Guide Vert
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très complet, 28 octobre 2013
Même si le guide date un peu (attention aux propositions d'adresse de resto : les tarifs de certains ayant beaucoup évolué !) c'est le seul qui guide que vous ayons trouvé et qui présente toute l'Espagne. Idéal pour un road trip de quelques semaines traversant l'Espagne !
Drole d'Oiseau ~ Babet
Drole d'Oiseau ~ Babet
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
L'acolyte de Mathias Malzieu dans le groupe Dionysos a sorti son premier album solo en 2006. J'ai beaucoup tardé avant de le découvrir... Et voilà plusieurs mois maintenant qu'il est dans mes platines, ordi et autres lecteurs sonores : j'adore !!!

Les textes sont beaux, forts et lorsqu'ils sont un peu plus légers, ils n'en restent pas moins intelligents et touchants. Tendresse particulière pour « C'est quand déjà » et « Dis-moi ». Certains textes sont cependant très tristes et mélancoliques
Le son est plutôt pop rock, mais avec toute la finesse et l'originalité que peut apporter le violon de la belle Babet… Lire la suite
Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pas tenu le coup..., 27 août 2008
Malzieu nous propose un voyage étrange au pays du deuil, de l'absence, du manque de l'être aimé. C'est sa rencontre avec le fameux Giant Jack qui l'aidera peut-être à surmonter le décès de sa mère.

Avec toutes les ambigüités et la poésie de l'univers que Malzieu a forgé, avec tout le talent littéraire qu'on lui connaît, il donne une dimension particulièrement émouvante à cette douleur annoncée. Tellement d'émotions que je ne suis pas parvenue à achever l'ouvrage ! Trop, c'est trop. Trop beau, mais beaucoup trop triste pour que je puisse soutenir mon regards sur ses… Lire la suite