Reza Ghavamzadeh

"ghreza"
(VRAI NOM)
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 89% (304 de 342)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 294 369 - Total des votes Utile : 304 sur 342
The Astounding Eyes Of Rita ~ Anouar Brahem
The Astounding Eyes Of Rita ~ Anouar Brahem
10 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Entre tristesse et ennui., 16 novembre 2009
Même s'il est douloureux de l'admettre, le commentaire précédent dit bien ce qu'il y a à dire. Les disques de Brahem jusqu'à présent avait tous été dignes d'intérêts, des instants de profondeur et de beauté qui arrivaient en plus à ne pas tomber dans l'exotisme facile. Mais là, la déception est de taille, les compositions ( à part le premier titre et le titre éponyme à la rigueur) sont d'une faiblesse insigne, l'instrumentation est d'une platitude affligeante et le tout respire l'ennui à plein nez. A éviter!
Point Of Departure (RVG Edition) ~ Andrew Hill
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cathédrale, 3 juin 2009
Parmi les innovateurs qui firent exploser les canons stylistiques du jazz durant les années 60, Andrew Hill a une place de choix,place qui lui fut longtemps dénié, les critiques lui préférant le plus radical Cecil Taylor, le plus intimiste Paul Bley ou qui sais-je encore. Andrew Hill s'attacha autant à l'arrangement et à la composition qu'à l'improvisation elle-même. En cela, "Point of Departure" est un excellent point de départ justement pour le néophyte, les compositions ici présentes étant d'une grande homogénéité, parfaitement interprétées et laissant tout de même place… Lire la suite
One Down One Up (Live At The Half Note) ~ John Coltrane
19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sur un nuage perché., 9 décembre 2005
1965: l'année impensable, encore et toujours. Coltrane, possedé (ou possesseur, au choix) par une inspiration incessante, obsédé par le "dire", n'arrête pas "rejouer" ce que l'on pensait définitivement gravé et défini. Ces enregistrements légendaires, tous les saxophonistes le savent, étaient déjà, sous une forme ou une autre, en possession des coltraniens. Ils nous reviennent avec un son bien meilleur (quelques baisses de niveau à remarquer et le son de sax un peu étouffée sur "Afro-Blue") et surtout la musique revient tout mettre en cause. Que dire du duo Coltrane-Jones durant quinze minutes… Lire la suite