bachelet laurence

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 60% (3 de 5)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 450 348 - Total des votes Utile : 3 sur 5
Angel Dust ~ Faith No More
Angel Dust ~ Faith No More
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le panthéon du groupe, 2 juin 2011
Car toutes ses pistes sont des dieux. Des dieux musicaux et en tant que tels ils sont différents, changeants, puissants, immortels, incontournables. Et comme tout bon mortel vous vous agenouillerez devant eux.
Tout discours de plus est inutile devant tant de talent, d'énergie, d'éclectisme et d'inspiration.
Une pépite, un panthéon. Digne de figurer dans le dictionnaire à côté du terme : Historique.
The Big Bang Theory - Seasons 1-3 [Import anglais]
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 LA série., 2 juin 2011
The Big Bang Theory repose sur une histoire simple. Quatre geek et une blondinette un peu neuneu. Les personnages sont tous attachants et une petite présentation ne sera pas de trop.
Leonard est un physicien expérimental, fan de comics,jeux vidéos, science fiction et autres choses toutes plus geek les unes que les autres.
Sheldon est un physicien théoricien. Son QI extrémement élevé lui a valu d'aller à la fac dès 11 ans. Sa mémoire eidétique (il retient tout), son grand savoir dans tous les domaines ou presque (y compris les domaines de geek), son incapacité à avoir des relations sociales… Lire la suite
Metropolis Pt. 2 : Scenes from a Memory ~ Dream Theater
5.0 étoiles sur 5 Du talent, 2 juin 2011
Lorsque l'on a du talent, il y a deux solutions. Faire des albums gigantesques qui sont élevés au range de mythe. Ou se prostituer et en déverser chaque fois un peu afin de durer le plus longtemps. Inutile de dire que sur cet album là, on a affaire à la première solution.
Dream Theater nous montre ici qu'écrire un album concept est une aventure complexe mais qui en vaut la peine.
Pas une seconde de coupure du début à la fin, des paroles prenantes. Quand à la musique, et bien... difficile de ne pas aimer. Même les détracteurs du genre se prosternent devant cet album. Un grand Disque. Avec un grand D.