Terrier

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 89% (431 de 483)

Intérêts :
lecture en général (de bouquins historiques à Stephen King en passant par les écrivains beat) les musiques progressives, plus spécifiquement les groupes apparentés au krautrock et ceux apparentés au son Canterbury
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 96 183 - Total des votes Utile : 431 sur 483
Crown of Creation ~ Jefferson Airplane
Crown of Creation ~ Jefferson Airplane
20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Psyché Délices? ....., 24 décembre 2007
Amateurs de son West-Coast, de pop psychédélique, ceci est certainement l'album d'un groupe à son sommet. Jefferson Airplane, après l'expérimental After Bathing at Baxter's, revient à un son plus propre à son album à succès Surrealistic Pillow tout en gardant un côté musical plus recherché.
Tout commence avec cette composition de Grace Slick: "Lather" magnifiquement décalé à propos du passage de la trentaine du batteur Spencer Dryden. Grace nous offre une autre composition magnifique avec le plus rock "Greasy Heart" dans lequel toute sa puissance vocale s'exprime et où elle prouve… Lire la suite
Waterloo Lily ~ Caravan
Waterloo Lily ~ Caravan
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Caravan est bien de Canterbury!, 18 décembre 2007
Je ne pense pas qu'en 1972 Caravan montre déjà des signes d'essoufflement ou un manque d'inspiration. Sur ce "Waterloo Lily", le groupe change de ton pour nous emmener dans un univers jazzy, plus propre à d'autres groupes de la scène Canterbury (l'arrivée du pianiste Steve Miller est certainement pour quelque chose).
Dès le premier morceau éponyme le ton est donné, chant feutré de Richard Sinclair, mélodie jazzy et jeu de basse répétitif qui rappelle le travail d'Hugh Hopper. "Nothing at All" est un long instrumental, toujours fortement connoté jazz, et qui s'apparente aux sonorités de la… Lire la suite
Per un Amico ~ Premiata Forneria Marconi
Per un Amico ~ Premiata Forneria Marconi
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La grâce italienne, 15 décembre 2007
L'Italie du rock progressif nous a offert quelques perles, et P.F.M. plus particulièrement. Après un premier album tout à fait réussi (Storia di un Minuto), le groupe réedite l'exploit et s'inscrit définitivement dans le concert des grands du prog.
Album chaleureux, chant en italien souvent doucement murmuré, les compositions s'enchaînent sans temps faibles. Le son est varié (mellotron, harpe, violon, guitares,...) et les influences de la musique classique son grande. Et même si l'ensemble peut paraître un brin gentillet, les ruptures de rythmes, de mélodies (un peu à la manière d'un Gentle Giant)attirent l'… Lire la suite