Aloïse

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 94% (15 de 16)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 53 543 - Total des votes Utile : 15 sur 16
J'ai décidé de bien vieillir : Mobiliser son énerg&hellip de Claudine Badey-Rodriguez
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
J'ai adoré ce livre. Il n'est pas DU TOUT un enfilage de banalités comme on peut en lire sur de tels sujets (livres écrits par des journalistes du style : mon avis sur le sujet). Au contraire, on sent l'auteur à la fois très impliquée et connaissant très bien le sujet de l'intérieur.
C'est fin, utile, intéressant, et j'ai appris pas mal de choses (mon but quand je lis un livre).
Donc à recommander vivement !
La société des S de Susan Hubbard
La société des S de Susan Hubbard
1.0 étoiles sur 5 Un livre à éviter !, 23 novembre 2012
J'ai très rarement lu un livre aussi ennuyeux. D'habitude on écrit par passion, pour raconter une histoire, pour faire vivre des personnages, pour passionner le lecteur ou lui ouvrir les yeux, ou faire passer des idées...
Cela ne m'était jamais venu à l'idée qu'on puisse écrire un livre pour partager l'ennui.
Personnages sans intérêt, pas du tout attachants, intrigue inexistante, écriture banale, de l'ennui au kilomètre. Et en plus, c'est long.
Si vraiment vous tenez à le lire, faites le un jour de grosse insomnie. Peut-être qu'il vous aidera à vous endormir.
J'ai été… Lire la suite
Fukushima : Récit d'un désastre de Michaël Ferrier
Fukushima : Récit d'un désastre de Michaël Ferrier
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 J'ai adoré !, 11 octobre 2012
Ce livre est merveilleux. Il a été une grosse surprise pour moi, car je pensais lire un reportage sur la catastrophe. Or, ce n'est pas de ça dont il s'agit, ou pas seulement de cela.
C'est un très beau livre, poétique et plein de réflexion en même temps.
J'ai réalisé en le lisant qu'un livre raconte mieux la catastrophe que des images. Bizarrement. Pourquoi ? Parce que les images, nous sommes habitués à en voir de construites dans les films. Du coup, la fiction dépasse souvent la réalité qui, du coup, nous touche moins.
Ici, les images sont dans notre tête, et nous avons les pensées,… Lire la suite