Virginie TSCHEMODANOV

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 100% (2 de 2)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 103 490 - Total des votes Utile : 2 sur 2
Frances The Mute ~ The Mars Volta
Frances The Mute ~ The Mars Volta
5.0 étoiles sur 5 Immense...., 19 mars 2014
Toujours avoir un CD de Mars Volta, en voiture, en amoureux, pour se décompresser ou décompenser. Cet album magistral s'adapter facilement à tous les contextes et à votre humeur du moment, pour peu que vous ne soyez pas suicidaire quand même (Omar et Cédric ne font pas de miracle)....

On commence fort par le premier titre (Cygnus vismund cygnus), ça part dans tous les sens mais c'est tellement bon, pour ensuite aller vers des titres d'une facture peut être plus évidente et mélodieuse (The Widow, L'via etc.) pour retrouver des plages très aériennes et apaisées pour ensuite et finir par un petit pétage de… Lire la suite
Close To The Edge (Expanded & Remastered) ~ Yes
Tout a déjà été dit sur cet album, que les fans de progressifs s'accrochent à leur siège c'est du petit lait !!!!!

Pour ceux qui préfèrent les productions plus épurées (et je peux les comprendre), je comprends qu'ils n'y trouvent pas leur compte (peut être trop de plages de synthés que même Robert Smith n'aurait jamais osé)....mais c'est sans compter sur la maestria de tous les musiciens pris séparément ajoutée à l'osmose ambiante et grandiloquente....

PS : dans la voiture ça s'écoute fort, mais plutôt serein. La plage de synthé de la mort qui… Lire la suite
De-Loused In The Comatorium ~ The Mars Volta
De-Loused In The Comatorium ~ The Mars Volta
5.0 étoiles sur 5 Une pépite...., 19 mars 2014
Pas de doute, The Mars Volta est l'un des derniers groupe sans étiquette à s'amuser avec les codes du rock. Tantôt doux et aérien, tantôt agressif et énervé. Que les amateurs de montagnes russes s'accrochent, car cet album est particulier est de la bombe en boîte.

Deuxième album de ces chevelus, et l'une des meilleures premières productions d'Omar Rodriguez Lopez, dont on n'a pas fini d'entendre parler....