huascar

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 79% (113 de 143)
Lieu: Paris
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 1 176 453 - Total des votes Utile : 113 sur 143
La liste de schindler [VHS] <b>VHS</b> ~ Liam Neeson
La liste de schindler [VHS] VHS ~ Liam Neeson
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublime, 3 mars 2001
Personnellement, je ne sais pas ce qu'aurait été "La Liste de Schindler" sans Liam Neeson. Non pas que l'esprit du film n'ait pas le ton juste... peut-être un peu convenu. Difficile de dire ceci vu le sujet traité. Est-ce que Spielberg aurait dû traiter les camps de concentration de la manière dont il a traité "Le Soldat Ryan" ? Ou est-ce mieux ainsi, la scène de la douche commune qui se révèle être une vraie douche ? C'est là la force de ce film : on vit la Shoah dans le quotidien que le peuple juif a eu à subir, dans une sorte de dégoût langoureux, avec de temps en temps une froide exécution sommaire et… Lire la suite
Rencontres du troisième type - Édition Spéciale [V&hellip <b>VHS</b> ~ Richard Dreyfuss
4.0 étoiles sur 5 Sidérant, 3 mars 2001
Début des années 80. Ridley Scott vient d'effrayer les cinéphiles avec le 8e passager... Spielberg choisit plutôt l'idylle entre terriens et aliens. On y retrouve déjà la trame prophétique de E.T., le film qui suivra. Ici, quelques élus, médiums de messages qu'ils ne peuvent comprendre, vont se mouvoir irrésistiblement vers le point de rencontre (qui fait un peu Mont Sinaï). Richard Dreyfuss excelle dans son obsession maladive (de la purée sculptée jusqu'au salon envahi). Un film sur la foi, douloureuse dans l'incompréhension, salvatrice dans la révélation.
Rencontre du troisième type (vo) [VHS] <b>VHS</b> ~ Richard Dreyfuss
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Sidérant, 3 mars 2001
Début des années 80. Ridley Scott vient d'effrayer les cinéphiles avec le 8e passager... Spielberg choisit plutôt l'idylle entre terriens et aliens. On y retrouve déjà la trame prophétique de E.T., le film qui suivra. Ici, quelques élus, médiums de messages qu'ils ne peuvent comprendre, vont se mouvoir irrésistiblement vers le point de rencontre (qui fait un peu Mont Sinaï). Richard Dreyfuss excelle dans son obsession maladive (de la purée sculptée jusqu'au salon envahi). Un film sur la foi, douloureuse dans l'incompréhension, salvatrice dans la révélation.