D. Paul

"candide"
(VRAI NOM)
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 70% (71 de 101)
Lieu: 22 Côtes d'Armor France
Jour de naissance: 6 décembre
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 140 959 - Total des votes Utile : 71 sur 101
Bach: Matthäus-Passion / Jacobs ~ Johann Sebastian Bach
Bach: Matthäus-Passion / Jacobs ~ Johann Sebastian Bach
10 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
Version qui m'a profondément déçu. Réservée à ceux qui veulent entendre le choeur 2, solistes vocaux 2 et orchestre 2 tout au fond du couloir dans un halo lointain... Il n'y a que l'embarras du choix pour d'autres versions récentes plus convaincantes (John Butt, van Veldhoven, Kuijken ou, un peu plus ancien, Mc Creesh)
Contribution à la théorie du baiser de Alexandre Lacroix
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Mélange de genres décevant, 27 février 2013
La collection "Autrement" nous avait habitués à plus sérieux. L'auteur reprend ici le titre d'un projet évoqué dans le "Journal d'un séducteur" de Kierkegaard, mais pour sa part sa "contribution" est pauvre, et le directeur de la rédaction de "Philosophie Magazine" est loin du philosophe danois. Il mêle quelques informations historiques éparses sur le baiser - que l'on peut trouver d'ailleurs sur la plupart des pages web consacrées à ce sujet - à des souvenirs d'enfance et d'adolescence que j'ai trouvés complaisants et sans intérêt dans ce contexte. Savoir que l'auteur a dû soulager sa vessie dans un… Lire la suite
Jean Sebastien Bach, La Passion Selon Saint Mathie&hellip ~ Jean-Sebastien Bach
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le mieux, 30 août 2012
Je connais une trentaine de versions de la Passion selon St-Matthieu. A ce jour, c'est celle-ci qui me comble le plus. Excellence de la prise de son. Excellents solistes (même si on peut évidemment trouver dans d'autres versions quelques arias plus émouvants) mais surtout, ce qui ravit le plus mon oreille, l'option d'une voix par partie dans le(s) choeur(s) : la perception de la polyphonie est décuplée et le nombre réduit de chanteurs ne nuit absolument pas à la puissance émotive.

liste d'envies