ARRAY(0xab8f8c24)
 

B. Jean-louis

(VRAI NOM)
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 83% (20 de 24)
Lieu: Ardennes
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 293 704 - Total des votes Utile : 20 sur 24
Besoin de vélo de Paul Fournel
Besoin de vélo de Paul Fournel
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 magie du vélo!, 27 mai 2010
Ce livre est composé d'un ensemble de courts récits que l'on lit comme on piocherait dans un sachet de savoureuses friandises...
P. Fournel nous fait partager son amour et la magie du vélo, usant d'un style concis où les mots sont autant de pépites étincelantes,
le tout baigné d'humour et de drôlerie. Son langage pittoresque nous transporte au coeur de la nature, confrontés au souffle du monde, seuls ou parmi nos semblables. L'écrivain-véloceman tire un subtil feu d'artifice à la gloire de la "petite reine". C'est tout bonnement épatant!
Jeannie par Longo de Jeannie Longo
Jeannie par Longo de Jeannie Longo
9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
La lecture de ce petit livre (peu de pages et gros caractères) est intéressante mais aussi décevante. Certes on reste admiratif devant la championne et son palmarès époustouflant mais personnellement je n'envie pas sa vie. Jeannie se dit pessimiste et battante et cela se ressent à la lecture. Elle se veut hors norme, libre (libérée) mais ne s'enferme t-elle pas dans un carcan fait de diététique et de surveillance permanente de ce qu'elle ingère pour garder la forme et donc faire reculer au maximum les affres de la prise d'âge?
Il faut respecter ses choix et son intégrité mais cela ne respire pas… Lire la suite
Nous étions jeunes et insouciants de Laurent Fignon
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Coureur et homme marquant, 28 avril 2010
Avec Leducq, Vietto, Robic, Bobet, Geminiani, Hinault ..., Fignon fait partie des grands coureurs français à panache. A la lecture du livre, j'ai apprécié son honnêteté et sa lucidité dans l'analyse de son propre parcours ainsi que dans celle du milieu ambiant, et on reconnaît l'acuité et la pertinence hors normes perçues lors de ses commentaires TV. Sous un angle critique, il évoque la fin d'une époque mais n'oublions pas que cela ne concernait pas uniquement le cyclisme; c'est tout un pan de la société qui a basculé en ces années, où l'apparence, le "pognon" à outrance, l'horrible mot… Lire la suite