jailbird13

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 100% (30 de 30)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 1 260 641 - Total des votes Utile : 30 sur 30
Second Nature ~ The Young Gods
Second Nature ~ The Young Gods
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
Considérés de par le monde comme de veritables architectes sonore les Young gods reviennent aujourd'hui, par le biais de ce " Second nature", après une absence de 5 ans (Only heaven en 1995). A l'écoute de cet album il faut se rendre à au moins une évidence : s'il existe aujourd'hui de nombreuses etiquettes et dénomination musicales : Electro, hardcore techno, neo metal, industriel, hardstep jungle, psychedeliques, pop…, aucun de ses termes n'arrive à decrire le contenu de " Second Nature ". C'est pour la scene que les 2 premiers morceaux " Lucidogene " et " " semblent avoirs été composés : rythmes… Lire la suite
Liquid ~ Recoil
Liquid ~ Recoil
15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
Alan Wilder est un génie, un maître, ... Un Dieu du son.
Suite à son départ de Depeche Mode, on ne donnait pas très chere de sa carrière solo. Pourtant, en 1996, son premier opus "Unsound Methods" annoçait déjà les prémices d'une expérimentation entre la Trip Hop, le sombre et les sons déjantés. "LIQUID" confirme cette tendance, qui s'accroit, et l'expérimentation s'affirme : les rythmiques sont quelque peu épurées, les mélodies plus fines, les sons cachés, et la technique du "spoken word", prépondérante au chant, donne à la musique un aspect… Lire la suite
Pandemonium ~ Killing Joke
Pandemonium ~ Killing Joke
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
"Pandemonium" est un univers à lui tout seul. En plein avenement des Ministry, Peace Love, et autres Treponem Pal (pour ne citer qu'eux), KILLING JOKE frappe avec ce nouveau EP un grand coup de butoir dans tout les préjugés et les 'on-dits' sur ce qu'est le metal-industriel.
Certes, "Pandemonium" est dressée de guitares lourdes, de mélodies sombres, de textures techno et indus omniprésentes qui tissent leur toile et multiplient les épaisseurs, les matériaux, murs de sons, des boucles répétitives, technoïdes et hypnotisantes lors de morceaux de pur martelage sophistiqués (Exorcism, Whiteout, Mathematics), qui… Lire la suite