L. Jacques

(VRAI NOM)
 
Classement des meilleurs critiques: 3 594
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 87% (298 de 343)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 3 594 - Total des votes Utile : 298 sur 343
L'Homme qui tua Liberty Valance [Blu-ray] <b>Blu-ray</b> ~ James Stewart
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Uniquemant pour le doublage, 15 juillet 2012
Je vais sans doute "enfoncé une porte ouverte" dans la mesure où certains de mes prédécesseurs ont déjà largement commenté le CATASTROPHIQUE, L'HORRIBLE, l'INQUALIFIABLE doublage Français. Ce qui m'étonne le plus c'est que l'on ait pas conservé le doublage original qui doit toujours exister. A moins que tout d'un coup, comme dans certains cas que je connaîs, on ait égaré ou perdu les bandes magnétiques. C'est vrai que le pire c'est pour JOHN WAYNE qu'on affuble d'une voix grotesque de vieillard. Pour les autres c'est disons moins pire, mais pour reprendre le commentaire d'un chroniqueur: "c'est platonique,… Lire la suite
Le Samouraï - Digibook Edition limitée [Blu-ray] <b>Blu-ray</b> ~ Alain Delon
1 internaute sur 6 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La convention Melville / Delon, 19 décembre 2011
C'est la première collaboration d'Alain Delon avec Jean-Pierre Melville qui se poursuivra avec "Le cercle rouge" et "Un flic". Il a été dit, je ne puis l'inventer, mais hélas non précisé par les intervenants dans les bonus, qu'il existait une convention entre Melville et Delon, à savoir qu'à chaque fois son nom de rôle commencerait par "CO". Ici il s'agit de "Costello" dans le "Cercle rouge" de "Corey" et enfin dans "Un flic" de "Coleman". Superbe association qui présente ici avec la composition de Delon, froid et énigmatique à souhait,un film hors du commun. On ne sait rien du personnage, ou si peu, c'est comme il… Lire la suite
Ben-Hur [Blu-ray] <b>Blu-ray</b> ~ Charlton Heston
Ben-Hur [Blu-ray] Blu-ray ~ Charlton Heston
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
Après une ouverture majestueuse où les harmoniques de Mr Miklos Rozsa vous inondent littéralement, ce chef d'aeuvre incontesté présente une perfection Vidéo inconnue à ce jour. Il est vrai que vu le prix de la restauration il ne pourrait en être autrement et le résultat est au-dessus de nos espérances. Le film ne se présente plus, mise en scène grandiose où chaque moment est un morceau de bravoure tant l'intensité dramatique ou spectaculaire vous captive. Il domine, sans pour autant les diminuer des films comme « Le roi des rois - Quo Vadis - La chute de l'empire romain - Les dix commandements -… Lire la suite