Mme Julie Fieschi

"darejo"
(VRAI NOM)
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 91% (391 de 431)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 323 031 - Total des votes Utile : 391 sur 431
Bertha Boxcar <b>DVD</b> ~ Barbara Hershey
Bertha Boxcar DVD ~ Barbara Hershey
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Nettement moins original que son premier film, Whos That Knocking at my Door, ce second long métrage reste à ce jour le moins « scorsesien » de tous (commandé par Roger Corman, il constituait une occasion de percer commercialement, mais après des critiques négatives de celui que Scorsese considérait comme son mentor, Nick Cassavetes, le cinéaste est retourné vers quelques chose de plus personnel avec le brillant Mean Streets). Cela ne lempêche cependant pas dêtre plutôt réussi et intéressant. En effet, son écriture filmique est assez surprenante et colle bien à ce scénario âpre et violent. La mise… Lire la suite
Who's that Knocking At My Door <b>DVD</b> ~ Zina Bethune
Who's that Knocking At My Door DVD ~ Zina Bethune
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
Un premier long atypique et assez obscur pour le non-initié aux travaux de Scorsese, mais très intéressant en ce quil constitue un brouillon (plutôt abouti) de son ½uvre à venir. Il en pose les bases en nous dévoilant ses passions, ses craintes, ses obsessions ainsi que son talent de metteur en scène très visuel. Certains de ses effets de style récurrents se construisent ici, aux côtés dun Harvey Keitel débutant mais déjà envoûtant. Le scénario, lui, se concentre plus sur les personnages et leur quotidien que sur la trame, discrète, voire même presque effacée. En cela, il se rapproche… Lire la suite
Donjon Monsters, tome 6 : Du ramdam chez les Brass&hellip de Yoann
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Rions dans le donjon., 5 septembre 2005
Je viens de me lancer dans l'aventure Donjon avec Donjon Monsters # 6 : Du ramdam chez les basseurs.
A l'image de la couverture, chaque planche est un extase, le dessin est une merveille de fraîcheur et de légèreté et les couleurs lui accordent une sorte de fantaisie. Tout de suite, nous comprenons que nous allons nous en prendre plein les yeux, mais ça ne s'arrête pas là ! Si Yoann a rempli sa part du contrat haut la main, avec un graphisme aux multiples facettes, expressif, délirant, déjanté et en couleurs directes, les scénaristes ont eux aussi fait des merveilles.
En effet, Trondheim et Sfar nous offrent ici une petite… Lire la suite