Anne

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 86% (24 de 28)
Lieu: Bruxelles
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 85 971 - Total des votes Utile : 24 sur 28
Tamaris 1-1-25326-21, Chaussures montantes femme -&hellip Tamaris
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un très bon achat, 8 janvier 2014
Ces low boots sont très confortables, bien finis, et ont l'air résistants. Heureusement, j'avais lu que Tamaris taillait grand car c'est toujours un risque d'acheter des chaussures sans les essayer. Je suis entre deux pointures, j'ai pris celle du dessous et je suis encore assez à l'aise. Je pourrai mettre des collants épais.
Le prince ou le festin des fous de Jacques Chancel
Le prince ou le festin des fous de Jacques Chancel
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Honnêtement, je ne vous recommande pas ce livre. Je l'ai reçu et lu il y a quelques années, le résumé était accrocheur mais c'est long, pédant, d'un style ampoulé du début et l'intrigue est irréaliste sans toutefois avoir la magie du surréalisme. C'est dommage, l'auteur a normalement une bonne connaissance de la région. Cela se veut magique est c'est tout simplement bête. Les protagonistes se complimentent mutuellement à longueur de livre et l'action de fait attendre. Les trésors et la magnificence feraient rêver un gosse de 6 ans mais j'attendais autre chose du livre d'un ancien reporter. Le style est… Lire la suite
Dans la ville des veuves intrépides de James Cañon
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 décevant, 7 janvier 2012
J'ai acheté ce livre suite aux commentaires assez enthousiastes de ce site mais après lecture, je suis vraiment déçue. L'histoire est décousue, burlesque, véhicule des clichés de mecs sur la sexualité des femmes alors qu'il se veut d'une certaine manière féministe et progressiste: une collectivité autarcique inventée par les femmes pour les femmes, dans une Colombie minée par la guerilla. A part le fait que les hommes ont tous été enrôlés de force par les guerilleros, le contexte politique est complètement zappé, malgré quelques insertions qui n'ont rien à… Lire la suite