Lester Gangbangs

(TESTEURS)   (TOP 500 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 203
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 89% (2 753 de 3 103)
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 203 - Total des votes Utile : 2753 sur 3103
Police & Thieves ~ Junior Murvin
Police & Thieves ~ Junior Murvin
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Reggae & Clash ..., 1 juin 2014
Junior Murvin, il joue en Seconde Division du reggae, mais il a réussi à arriver en finale de la Coupe, pour reprendre une parabole footbalistique, sport dont, allez savoir pourquoi (enfin si, je sais, mais jai pas le temps de développer), les rastas sont friands. Bon, le Junior, cest un de la vieille époque, des années septante où le reggae a dépassé le cadre de son caillou entouré deau dans les Caraïbes pour envahir les transistors du monde supposé libre.
Murvin, il avait quun truc pour lui. Une unique et exceptionnelle vois de falsetto (à peine moins étonnante que celle dAaron Neville, mais… Lire la suite
Talking Book - Edition remasterisée ~ Stevie Wonder
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Best seller ..., 16 mars 2014
« Talking blues » est le second disque du Stevie Wonder artiste à son compte au sein de la Tamla Motown, le label qui lavait révélé tout gamin et qui avait chaperonné jusquà sa majorité sa carrière. « Talking book » est pour moi le premier grand chef-d½uvre de Wonder, et nest seulement éclipsé que par limmense « Songs in the key of life ».
Comme sur le précédent (« Music of my mind »), Stevie Wonder écrit, compose, produit et joue de tous les instruments. Ou presque. Juste des guests aux guitares et aux cuivres. Ce qui change tout, cest quarrivent avec « Talking book » les hits. Et pas les… Lire la suite
Are You Experienced ~ Jimi Hendrix
Are You Experienced ~ Jimi Hendrix
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 E.T., 9 mars 2014
James Marshall (ça sinvente pas, un second prénom comme ça ) Hendrix, lorsquil est apparu sur la scène musicale anglaise, lui le Ricain expatrié, na influencé personne. Il a traumatisé tout le monde. Et pas des troisièmes couteaux ou des gugusses à laffût du prochain cataplasme branché. Non, Hendrix a foutu le moral dans les chaussettes à tous ceux dont le nom scintillait tout en haut de laffiche, tous ces dieux de la guitare qui ont vu débarquer un phénomène hors norme.
Hendrix, pour léternité, restera comme le plus grand guitariste du rock. Ce qui est déjà pas mal,… Lire la suite