Cipolla Robin

"robin"
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   (VRAI NOM)
Peu d'intérêt.
Classement des meilleurs critiques: 990
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 76% (1 040 de 1 373)
Lieu: Marseille
Avec mes propres mots:
On perd les batailles et la guerre. Autant laisser ce monde finir en sachant que comme le disait le grand Karl, "les esclaves choisissent leurs maîtres". Autant lire et du bon. Autant écouter ce qu'il se faisait dans la "Bay" dans les 70'. Du blues d'Austin accompagné d'un polar de Ross McDonald, et on laisse faire. Trop égalitariste pour admettre la philosophie ambiante depuis les 80'. Tant pis p… Lire la suite
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 990 - Total des votes Utile : 1040 sur 1373
Elle savait de Lee Child
Elle savait de Lee Child
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Commentaire peu commun...., 3 juillet 2014
Rapide sur le bouquin ; toujours aussi efficace, bien écrit et bien traduit.
Bien qu'il ne soit pas du rôle des éditeurs de lutter contre lappât du gain, je leur suggère de ré-éditer la dizaine d'opus de Lee Child (on en trouve que six en "neuf") afin de mettre deux gifles méritées à celles et ceux qui profitent et vendent de 20 à 90 euros des "introuvables" d'occasion pour se remplir les fouilles. Ils veulent gratter un SMIC en cinq minutes prétextant la "rareté" du produit. J'appelle les éditeurs à un peu d'éthique pour clouer le bec à ces profiteurs. Merci par avance.... Quand… Lire la suite
La fille de Femme-Araignée de Anne Hillerman
La fille de Femme-Araignée de Anne Hillerman
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
.... mais mille fois d'accord avec le commentaire avisé de Serge, c'est plat. Livre méritoire car hommage à son papa et aux trois héros qu'il a créé dans les 70'. Il m'a rappelé les trois derniers de Tony où l'on commençait à s'ennuyer.
Les quelques suspects qui naissent dans les deux premiers tiers du bouquin n'ont pas vraiment le profil du genre, on s'attend donc à un méchant ex machina mais qui tarde à venir. Il vient... mais un peu "too much" ce qui ne cadre pas avec le reste de l'opus plutôt tranquille.
Ceci dit, "l'esprit du papa" est présent. Encore une fois, un livre… Lire la suite
La politique du tumulte de François Médéline
La politique du tumulte de François Médéline
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
Tenu 40 pages, le décors n'était toujours pas planté et cinquante personnages avaient déjà fait leur apparition. Pas de fil rouge.
Une écriture originale et torchée mais qui n'a pas contre-balancé la fatigue due à l'avalanche de noms et d'histoires senties comme indépendantes même si on se doute que.
Mais j'ai trop douté.
C'est la mode des "constructions" complexes, et j'admets cette option. Mais là, ça a été trop pour moi. C'est personnel. Tentez le coup et écrivez un commentaire, je suis étonné par avance de vos avis !

liste d'envies