Cyrille Dautel

"Weller"
 
Classement des meilleurs critiques: 8 630
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 80% (439 de 547)
Lieu: Grenoble, France
Avec mes propres mots:
amateur, boulimique musicale

 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 8 630 - Total des votes Utile : 439 sur 547
Backstabbers ~ The O' Jays
Backstabbers ~ The O' Jays
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Coup de poignard dans le dos, 7 novembre 2011
Comme bien des groupes de leur génération, ce trio mythique de la musique afro américaine puise son inspiration dans la soul vocale des 60's, puis le Doo wop des 50's.
Initialement formé à la fin des 50's dans un bled paumé de l'Ohio, ce quintet composé de Eddie Levert, Walter Williams, William Powell, Bill Isles, et de Bobby Massey prend forme entre les murs d'une école la Mc Kinley High School de Canton Usa.
Naturellement influencé par le Franky Lymon and his teenagers, les faux frêres O'jays chantent à tue tête des thèmes innocents.
Après le sérieux écrémage de son… Lire la suite
With The Gosdin Brothers ~ Gene Clark
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
C'est en 1963, que Gene clark, originaire du Missouri, se plonge dans l'univers de l'industrie du disque, Les New christy Minstrel versent dans le cantique folklorique. Doté d'un physique d'apollon, ce beau brun ténébreux ne tarde pas à devenir la coqueluche du Los angelês bohème, il rencontre le new yorkais Jim Mc Guinn, fréquente le gratin californien de l'époque. Deux ans plus tard,1965 rime pour notre jeune Gene avec gloire et reconnaissance planétaire, la déferlante Mr Tambourine man s'abat sur la planète rock. Les Byrds s'imposent alors naturellement comme la réponse américaine au ras de marrée… Lire la suite
Cosmic Vortex ~ Weldon Irvine
Cosmic Vortex ~ Weldon Irvine
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Weldon Irvine, un cas discret dans la petite dimension du jazz Funk à consonance mystique.
Il est originaire de l'état de Virginie, ce musicien se penche sur les claviers dès son plus jeune âge, Piano Wurlitzer, Moog, Hammond sans oublier les autres, tous y passent. C'est dans les 60's, on ne sait plus quand exactement, que Weldon s'engouffre dans la jungle New yorkaise, il y intègre l'orchestre de Nina Simone, puis gagne le respect de ses confrères. A force de faire preuve de talent, il finit par occuper le fauteuil tant convoité de chef d'orchestre, puis il en profite pour écrire un hymne le « To Be Young, Gifted and Black ».
Ce… Lire la suite