madmartyguan

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 73% (68 de 93)
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 1 213 701 - Total des votes Utile : 68 sur 93
La Trilogie El Mariachi : El Mariachi / Desperado &hellip <b>DVD</b> ~ Antonio Banderas
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 quelle trilogie!, 23 mars 2005
Si ces petites merveilles d'inventivité vous ont encore inconnues
n'hésitez plus à laisser la curiosité vous corrompre.
Le premier épisode réalisé avec 7000 dollars en poche donne déjà la robert rodriguez touch, un mariachi se ballade et arrive en ville avec sa guitare dans son étui et se fait confondre avec un tueur qui lui aussi porte un étui mais rempli d'artillerie lourde. On peut admettre que la mise en scène est dépassée mais compte tenu du budget on ne peut qu'admirer la maitrise dont ce jeune réalisateur fait preuve.
Quelques années plus tard, Rodriguez… Lire la suite
L'Armée des morts - Édition Prestige <b>DVD</b> ~ Sarah Polley
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
Si la seule idée d'un remake du chef d'oeuvre de George Roméro pourrait faire crier au scandale les fans du maitre de l'horreur, qu'ils se rassurent ce film n'en garde que le décor: un monde dévasté par les zombis et les derniers survivants réfugiés dans un centre commercial.
Si le film de Roméro était un pamplet contestaire, cette mise à jour a choisi de délaisser la critique politique au profit d'un festival d'horreur et de terreur. Le cinéaste maitrise parfaitement son sujet et nous emmène dans un périple apocalyptique auquel personne ne peut rester indemme. On peut même dire qu'on a… Lire la suite
True Romance - Coffret Collector 3 DVD [Édition Ul&hellip <b>DVD</b> ~ Christian Slater
24 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
D'accord Tony scott est un réalisateur ringard capable du pire (Top Gun ou le flic de beverly hills 2) et du meilleur ( spy game ) dont ce petit bijou de film de gangsters dans la plus ^pure tradition de la marque tarantino. L'écriture de ce génie se reconnait au travers du portrait de Clarence, qui est une sorte d'ado attardé fan de films de samourais et de bd, est en quelque sorte un clone de Tarantino lui même. L'originalité des situations, pour ainsi dire plus palpitantes que la somme d'une dizaine de productions américaines récentes sorties à la chaine et des dialoques d'exceptions (l'affrontement verbal entre Christopher Walken… Lire la suite