ARRAY(0xa2d62e1c)
 

Christophe Porteneuve

(VRAI NOM)
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 80% (12 de 15)
Lieu: Paris
Anniversaire: 20 mars
Jour de naissance: 4 novembre
Avec mes propres mots:
Christophe Porteneuve has been doing IT R&D for over 10 years, specializing early in Web development. Involved in Ruby and Rails since 2005, and in Prototype and script.aculo.us since 2006, Christophe contributes heavily to them all, is one of the driving forces behind Prototype’s official website (http://prototypejs.org), a prominent voice on the support mailing list, and a member of Prototype Co… Lire la suite
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 254 160 - Total des votes Utile : 12 sur 15
Intégration web - Les bonnes pratiques: Le guide d&hellip de Corinne Schillinger
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Profession traditionnellement mal considérée par les devs "sérieux" (comprendre, entranchés dans le back) alors même qu'elle est incroyablement plus difficile, le métier d'intégrateur / dev front est certes le théâtre de nombreuses bidouilles et approximations principalement dues à un univers technologique en mouvement perpétuel, où les meilleures pratiques, bien qu'elles existent, ont bien du mal à dominer l'océan de mauvaises recos et de travail "à l'arrache" qu'on trouve en ligne

Forte d'une expérience massive, d'une conscience professionnelle et d'une éthique de travail… Lire la suite
Moulin Rouge ~ Mya
Moulin Rouge ~ Mya
Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Magique !, 8 octobre 2001
Le film est époustouflant, inclassable, un mélange brillamment réussi du passé, du présent, et de nombre de genres musicaux repassés dans les mains de Craig Armstrong et d'autres. Il doit beaucoup à sa bande son, et à ce titre l'OST est superbe ! Un seul regret : que le Come What May soit une version "pure" et non celle du film.
Speaker for the Dead de Orson Scott Card
Speaker for the Dead de Orson Scott Card
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
Après Ender's Game, Card apporte la rédemption, la maturité, la question de la survie de l'espèce et une perspective novatrice du respect des morts et des hommages qu'on leur rend. Sur Lusithania, Ender préfère qu'on l'appelle Andrew, et déchire les barrières qu'une famille s'est imposée.

liste d'envies