JMB

 
Classement des meilleurs critiques: 1 361
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 81% (289 de 355)
Lieu: Villeurbanne

Intérêts :
Triathlon Lecture Cinéma Jeux vidéo

Mots-clés utilisés fréquemment
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 1 361 - Total des votes Utile : 289 sur 355
Sur la route de Jack Kerouac
Sur la route de Jack Kerouac
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les chemins de la liberté, 24 décembre 2013
Ce roman a plus de 50 ans mais il transpire toujours la jeunesse et la liberté.
On traverse et retraverse les Etats-Unis et le Mexique en compagnie de Sal et de Dean, plongé dans un sentiment de totale insouciance.
La fascination de Sal pour Dean, son ami si charismatique, transcende le récit de ces aventures transaméricaines.
Le roman se termine de la même manière que lorsque l'on termine des vacances idylliques, avec une profonde mélancolie et nostalgie.
Le monde des non-A : Le cycle du non-A de Van Vogt A.E.
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
Le monde des non-A est un roman très atypique dans le monde de la science-fiction.
En effet, Van Vogt utilise la science-fiction pour faire une projection d'un concept philosophique, la sémantique générale. Très rapidement, on est obligé de faire un cours de rattrapage de philo pour ne pas se perdre totalement. Une fois le concept adopté, le roman prend un relief intéressant.
Ce roman aborde également de grandes thématiques classiques comme la quête de l'identité autour d'un anti héros, Gosseyn, qui ne sait rien de ce qu'il est tout en se voyant attribuer par les autres un rôle majeur. Ce concept… Lire la suite
AU SUD DE LA FRONTIERE A L'OUE de Haruki Murakami
AU SUD DE LA FRONTIERE A L'OUE de Haruki Murakami
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La passion selon Murakami, 23 octobre 2013
Comme souvent dans les romans de Murakami, dans « Au sud de la frontière, à louest du soleil » une thématique relativement banale (la passion) est abordée mais elle est transcendée par le style de lauteur.
La mise en place du récit est relativement longue au regard de la taille du roman mais c'est pour mieux imprégner le lecteur de l'intimité du narrateur. A partir du point de bascule, lorsque Hajime retrouve son âme s½ur, la magie du style de Murakami opère de nouveau magistralement.
Le narrateur est pris dans la tourmente dune passion à la fois dévorante et mystérieuse pour un fantôme du… Lire la suite