Jean

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 95% (96 de 101)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 25 266 - Total des votes Utile : 96 sur 101
Histoire de la Bulgarie de l'Antiquité à nos jours de Dimitrina Aslanian
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Mieux qu'une synthèse, 7 août 2012
J'ai relevé quelques approximations dans cet ouvrage. À titre d'exemple, si les Mongols dans leur progression vers l'Ouest absorbèrent de nombreux peuples turcophones, cela n'en fait pas pour autant un peuple Turc comme semble le croire l'auteur. Plus directement liée à l'histoire de la Bulgarie, l'origine iranophone des Bulgares soutenue dans cet ouvrage n'est pas l'avis de nombreux historiens qui rattachent ces derniers aux peuples turcophones d'Eurasie - tout en reconnaissant le mélange de ceux-ci avec des éléments iranophones et les traits europoïdes constatés. En ce qui concerne la forme, certaines cartes de l'ouvrage sont… Lire la suite
Atlas du monde hellénistique (336-31 av JC) : Pouv&hellip de Laurianne Martinez-Sève
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le monde hellénistique, 12 novembre 2011
Sur le plan historique, j'apprécie souvent les sujets moins traités que la Grèce antique par exemple. Pourtant cet atlas a su me convaincre en se révélant captivant tout le long. Les cartes sont précises et bien illustrées. On retrouve le parcours qu'effectua Alexandre le Grand jusqu'au porte de l'Inde ! L'ouvrage explique ensuite l'administration des territoires conquis et le partage de l'empire, que l'on suit notamment à travers trois dynasties : les Séleucides, les Lagides et les Antigonides. J'ai été frappé par l'influence culturelle de la Grèce dans des territoires si lointains. Ouvrage… Lire la suite
Les tamgas : Une héraldique de la steppe de Iaroslav Lebedynsky
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les Tamgas, 3 novembre 2011
J'ai apprécié la qualité de cet ouvrage - son prix un peu moins étant donné l'épaisseur. Que dire ? Le résumé parle de lui même. Simplement, il était intéressant de voir l'influence des steppes sur l'héraldique de la Pologne médiévale, de l'Europe orientale (notamment en Ukraine) et chez diverses populations. C'est la partie la plus captivante de l'ouvrage pour moi.