ARRAY(0xafbd5ccc)
 

Blogoculture.com

Blogoculture.com
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 79% (69 de 87)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 30 495 - Total des votes Utile : 69 sur 87
Après la démocratie de Emmanuel Todd
Après la démocratie de Emmanuel Todd
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
Après la démocratie s'inscrit résolument dans une démarche de contestation faisant suite à l'élection de Nicolas Sarkozy, et des premiers mois de son mandat présidentiel. Appelons un chat un chat, je ne porte pas (mais alors, vraiment pas) l'actuel président français dans mon coeur, et la lecture d'un intellectuel s'insurgeant contre lui, n'est pas pour me déplaire.

Même si vous n'êtes pas amateur d'essai politique, vous devriez pouvoir lire l'ouvrage de Todd. Bien sûr, il fait appel aux connaissances du lecteur en matière de philosophie politique, et se réfère à l'actualité, mais la… Lire la suite
Théâtre : La Nuit de Valognes - Le Visiteur - Le B&hellip de Eric-Emmanuel Schmitt
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Lire, rire, réfléchir, 31 janvier 2011
En commençant Théatre *, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais j'ai rapidement pris mes marques. Sur un fond d'histoire déjà plus ou moins connue du lecteur, Schmitt injecte régulièrement une dose de 'matière à réfléchir' toujours accompagnée d'un bon pichet d'humour. Il est assez rare que je ris autant seul devant mon livre, mais c'est probablement la première fois que je m'amuse autant en réfléchissant. D'ailleurs, si vous faites partie de ces personnes que la philosophie du lycée a rebutées, l'humour de Schmitt est probablement le meilleur moyen de vous… Lire la suite
Le gourmet solitaire de Caroline Delavault
Le gourmet solitaire de Caroline Delavault
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Chaque commande donne faim!!!

Les plats sont dessinés avec précision, notre gourmet apporte systématiquement un commentaire sur l'odeur, le goût, la quantité et le prix de tout ce qu'il mange.

La cuisine est présentée comme une activité culturelle et sociale. La ligne claire de Jirô Taniguchi et son souci constant du détail nous plongent dans un univers vivant qui contraste étrangement avec la solitude du héros. Observateur silencieux, il parle peu, même aux serveurs ou aux autres clients. Il n'a pas de nom, c'est un commercial plutôt aisé, il a déjà effectué un voyage… Lire la suite

liste d'envies