ARRAY(0xbe7af264)
 

cathulu

(TOP 100 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 63
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 88% (3 585 de 4 064)
Anniversaire: 27 août
Avec mes propres mots:
Lectrice boulimique

 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 63 - Total des votes Utile : 3585 sur 4064
Point de gravité de Ludovic Joce
Point de gravité de Ludovic Joce
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
à sa sortie, elle l'attend. Florianne n'est plus une adolescente et , à son tour, elle emmène Loïc au bord de la Mer du Nord.L'occasion de faire resurgir différentes strates de souvenirs pour celui qui a besoin de temps "Pour [se] réaccoutumer au chaos du monde, [se] réconcilier avec ce millénaire qui pour l'heure ne [l'] a guère épargné." L'occasion peut être de renouer, aussi, avec la beauté du monde.
Un roman sec et nerveux où le personnage principal tombe de Charybde en Scylla, sans (auto) apitoiement , et une découverte au passage du métier d'éducateur, sans… Lire la suite
Sanglier noir, pivoines roses de Gaëlle Heureux
Sanglier noir, pivoines roses de Gaëlle Heureux
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Les ICT (Impasses Conjugales Totales), comprendre les sujets de discorde, ne les excitent plus, mais ces vieux couples interchangeables conservent leurs manies, leurs vies bien réglées où les habitudes tiennent lieu de repères. Les célibataires ne sont pas mieux lotis d'ailleurs...
Parfois un incident, sanglier empaillé, chat qu'on s'obstine à acquérir, fait déraper le cours des choses mais "Ma vie, c'est du papier sulfurisé. Rien n'accroche". Alors, entre piscine et mercerie, entre statue de la Semeuse et square Doctavy apparaissent des visions sanguinolentes qui parfois glissent d'une nouvelle à… Lire la suite
En finir avec Eddy Bellegueule de Edouard Louis
9 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
Pas de bol pour Eddy Bellegueule ! Il naît dans une famille où l'on vit à sept avec sept cent euros par mois, où l'avenir est tout tracé (l'usine est juste à côté de l'école), dans un milieu qui privilégie les valeurs masculines alors qu'il est efféminé.
Longtemps, son leitmotiv sera de correspondre au "nom de dur " qui lui a été attribué, Eddy Bellegueule donc. Mais les crachats, la violence physique et verbale qu'il subira deux ans durant au collège, l'attitude de sa famille qui ne sait comment faire face à sa différence, le sentiment de honte qui l'habite face à la… Lire la suite

liste d'envies