BVelvet

 
Classement des meilleurs critiques: 9 273
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 93% (167 de 179)
Lieu: France

Intérêts :
Musique, littérature, photographie, écriture, création, metal, progressif, nu jazz, nouvelle objectivité....
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 9 273 - Total des votes Utile : 167 sur 179
777  the desanctification ~ Blut aus Nord
777 the desanctification ~ Blut aus Nord
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Deuxième volet de la trilogie 777 pour les français de Blut Aus Nord après le premier chapitre, Sect(s), sorti il y moins d'un an maintenant, un album qui s'avérait plus porté sur la densité que sur les climats, un peu à l'image d'un croisement contemporain entre The work which tranforms god et les dissonances de MoRT.
The desanctification en est le prolongement logique et redémarre là où s'était arrêté Sect(s), tout en peaufinant admirablement les ambiances, les contrastes et les harmonies. Avec cet opus, Blut Aus Nord opère un virage plus « émotionnel » et confirme tout le bien que l'on pensait… Lire la suite
Paragon of dissonance ~ Esoteric
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
A mille lieues des folklores de passage, Esoteric continue son processus d'évolution à travers son nouvel album que l'on peut, d'ores et déjà, qualifier d'aboutissement supplémentaire dans la déjà longue carrière des anglais. Le groupe, très discret au demeurant, est en effet, l'artisan de 7 disques taillés dans le funeral doom à tendance expérimentale, dont l'indispensable Into the continuum sorti en 2004.
Aussi convaincant que son prédécesseur (The maniacal vale, 2008), Paragon of dissonance en reprend le même format, en répartissant sept titres sur deux CDs, tout en introduisant… Lire la suite
Th1rt3en ~ Megadeth
Th1rt3en ~ Megadeth
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Honnête, 2 novembre 2011
Il y avait des titres bien plus inspirés que ce Thirteen, stylisé TH1RT3EN, treizième album studio de MEGADETH, premier aussi avec le bassiste co-fondateur du groupe, David ELLEFSON qui avait quitté le groupe en 2002... Mais bon, laissons de côté ces subtilités afin de nous pencher sur le contenu de l'album.
Thirteen débute par un superbe solo qui fait de suite monter la pression pour ne plus jamais vous lâcher ensuite, même si l'originalité n'est pas au rendez vous, il faut bien le reconnaître. En effet, les références mélodieuses de Countdown to extinction et de Youthanasia envahissent vraiment l'esprit de… Lire la suite

liste d'envies