ARRAY(0xad68e2f4)
 

stiv-zebulon

 
 
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 982 815
Electric Frankenstein! de Sal Canzonieri
Electric Frankenstein! de Sal Canzonieri
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Imaginez vous évoluant dans les bas fond du New Jersey, ou la culture "comics", les séries Z et le rock sont les seuls exutoires de toute une jeunesse middle class écrasée par le poid de l'ultra libéralisme... et voici ce qu'il en ressort! Les Électric Frankensteins font partie de ce monde underground, et ils l'affichent clairement. Le graphisme va du kitch version affiches de film d'horreur série z, aux traits BD "comics" d'un Coop ou même d'un Kozic. Cet ouvrage est de ce fait agréable à parcourir car varié, même si la culture rock reste toujours présente. En outre, ce bouquin est agrémenté d'un… Lire la suite
Rocket Redux ~ Rocket From the Tombs
Rocket Redux ~ Rocket From the Tombs
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Quand on sait que les RFTT n'avait jamais réellement enregistré d'album, on peut se dire que la patience n'aura pas été vaine!! Depuis 76, les membres du groupe avaient pris des chemins différent : punk pour les uns (Dead boys), new wave pour d'autres (Pere Ubu) et enfin la morts par abus pour le leader charismatique Peter Laughner. On pouvait donc etre en droit de se demander ce que cette bande de Quincagénaires pouvaient nous concocter, et surtout si l'alchimie d'origine allait se retrouver. La réponse est OUI et les morceaux sont absolument excellents, avec un Cheetah Chrome toujours aussi assassin, et qui est secondé maintenant par… Lire la suite
Pure Filth ~ Sonny Vincent
Pure Filth ~ Sonny Vincent
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
En matière de rock des garages, difficile de faire mieux dans un seul groupe!! Pensez donc, notre bon vieux Sonny s'entoure pour l'occasion de la crème des crèmes : Cheetah Chrome (ex dead boys) à la guitare, Captain Sensible (Damned) à la basse et le tout mis en mesure par le fantastique Scott Asheton (Stooges) à la batterie. Le résultat est à l'inverse de ce que le nom de cet album pourrait faire entendre!! C'est tout sauf une ordure bonne à jeter, car même à la quarantaine bien tassée, ces gars là mettent une grande claque à toute une scene de gamins "pseudo punk" qui ornent les bacs des… Lire la suite