ARRAY(0xa346a7d4)
 

joeofdarkness

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 82% (217 de 266)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 708 391 - Total des votes Utile : 217 sur 266
Le Nom de la Rose (Édition simple) <b>DVD</b> ~ Sean Connery
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
Le Nom de la Rose est un film immense et indispensable à plus d'un titre. D'abord parce qu'il s'agit de l'adaptation d'un roman extrêmement complexe, qui cadre néanmoins dans le format cinéma sans ellipse ou incohérence notoire. Ensuite, parce qu'ils sont rares les films de qualité qui abordent la terreur de l'Inquisition, et celui-ci est criant de vérité. La religion y incarne de nombreux visages, celui de la sagesse (Guillaume de Baskerville), celui du fanatisme (l'inquisiteur) et celui du Mal (le vieux fou à la tête du monastère). L'intrigue à rebondissements permet d'explorer des épisodes méconnus de… Lire la suite
Chroniques de San Francisco : L'Intégrale Saisons &hellip <b>DVD</b> ~ Olympia Dukakis
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bye Bye Barbary Lane, 20 juillet 2005
Voilà une série fabuleuse, qui gagne à être connue (hélas les chaînes françaises sont frileuses sur la diffusion). Bien qu'elle ait déjà plus de dix ans, elle est tellement avant-gardiste que son message de tolérance reste très actuel; elle cultive le mode de vie mythique des années 70 - orgies, fantasmes en tous genres, marijuana...
Chaque saison s'articule autour d'une intrigue principale et de multiples intrigues secondaires, qui valent parfois un bon Agatha Christie. Autant être prévenu, il est impossible de décrocher d'une saison une fois commencée, donc autant prévoir de longues… Lire la suite
Le Portrait de Dorian Gray de Jean-Pierre Naugrette
Le Portrait de Dorian Gray de Jean-Pierre Naugrette
25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Gothique et sensuel, 11 juillet 2005
"Le portrait de Dorian Gray" comble son lecteur, en ce qu'il est à la fois une oeuvre hédoniste à la beauté vénéneuse, et un récit gothique classique délicieusement angoissant. Le monstre que devient Dorian, fasciné par sa propre beauté, est bien aussi terrifiant que la créature de Frankenstein, et combien plus dangereux puisque tout dans son apparence juvénile le rend innocent de ses perversions. C'est l'histoire d'une oeuvre qui possède son modèle, une réflexion allégorique sur la société du paraître et la gloire qui monte à la tête.
Mais au-delà… Lire la suite