ARRAY(0xa927903c)
 

Lebewohl

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 98% (53 de 54)
Lieu: Paris, France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 890 090 - Total des votes Utile : 53 sur 54
Beethoven : Symphonies n° 3 "Héroique" et n° 9 - O&hellip ~ Ludwig van Beethoven
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Immense Neuvième, 6 avril 2007
La troisième est belle, mais achetez ce disque pour la Neuvième, prioritaire à plus d'un titre, ne serait-ce que pas l'irruption de la voix la plus spectaculaire de toute la discographie (Karl Ridderbusch, immense).

Vocalement meilleure que sa pourtant superbe version tardive avec le même orchestre (même si Jess Thomas est décevant). Orchestralement bouleversant.

Le premier mouvement impressionne par sa hauteur de vue vraiment "... ma non troppo, un poco maestoso". L'adagio est lentissime mais toujours très habité faisant alterner des climats très différents. Le dernier mouvement est une course-poursuite… Lire la suite
Beethoven : Intégrale des symphonies (5CD) ~ Ludwig van Beethoven
36 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la vie elle-même, 6 avril 2007
Certains regretteront la subjectivité de certains choix, et ne cachons pas que le "live" laisse entendre quelques approximations (... pas beaucoup : Vienne reste Vienne).

Mais voici l'intégrale qui me semble la plus mobile, la plus libre et la plus vivante. Vivante parce que la joie de vivre irradie ces pages tellement jouées. Mobile parce que, pour user d'une paraphrase facile, voici une interprétation où l'on n'entend plus les barres de mesure. Libre parce que Bernstein cherche constamment la vérité du message et ne s'embarasse d'aucune des traditions interprétatives beethovéniennes.

Comme le disait… Lire la suite
Sym 1-9 Comp/Ovt ~ Ludwig Van Beethoven
Sym 1-9 Comp/Ovt ~ Ludwig Van Beethoven
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la vie elle-même, 6 avril 2007
Certains regretteront la subjectivité de certains choix, et ne cachons pas que le "live" laisse entendre quelques approximations (... pas beaucoup : Vienne reste Vienne).

Mais voici l'intégrale qui me semble la plus mobile, la plus libre et la plus vivante. Vivante parce que la joie de vivre irradie ces pages tellement jouées. Mobile parce que, pour user d'une paraphrase facile, voici une interprétation où l'on n'entend plus les barres de mesure. Libre parce que Bernstein cherche constamment la vérité du message et ne s'embarasse d'aucune des traditions interprétatives beethovéniennes.

Comme le disait… Lire la suite

liste d'envies