lco

(TOP 1000 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 686
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 90% (2 387 de 2 643)
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 686 - Total des votes Utile : 2387 sur 2643
Freud - tome 1 - Freud (one shot) de Corinne Maier
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 No Freud, 1 janvier 2012
Comment rendre compte de Freud et de la psychanalyse en bandes dessinées? Les auteurs ont répondu à cette question épineuse par une prise de risque minimale et une absence totale de point de vue. On dirait une de ces brochures qui garnissent les salles d'attente des médecins : légèrement informative, un brin moralisatrice et surtout éminemment ennuyeuse. Car ce court album distille un ennui qui sans être pesant amenuise à chaque page l'envie que l'on a d'aller jusqu'au bout. Le lecteur ne se sent pas seul car les auteurs semblent partager ce déplaisir. On comprend qu'elles ont du puiser dans leurs ressources… Lire la suite
Le Syndrome E: Livre audio 2CD MP3 - 680 Mo + 647 &hellip de Franck Thilliez
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le syndrôme Endormissement, 3 juillet 2011
Le nom du meurtrier arrive comme un cheveu sur la soupe, sans que rien ne nous y prépare. Une fois arrêté, celui-ci se lance dans un long monologue où il explique en détails ses motivations, sa manière d'opérer, etc. C'est assez étonnant pour quelqu'un qui a passé tout le roman à effacer les traces et à laisser moult cadavres derrière lui. D'un point de vue romanesque, c'est passablement ennuyeux de donner toutes les clés par le biais d'un monologue de fin. Malheureusement, le reste est à l'avenant : tous les autres aspects de la narration manquent d'intensité, de tonus et de rebondissements,… Lire la suite
La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une &hellip de Stieg Larsson
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
La version audio est impeccable. E. Dekonninck restitue à merveille les personnages et l'ambiance du livre. Sur le fond, pourquoi bouder sa joie? ce livre est jouissif. Il nous reconnecte à nos premiers frissons, aux premiers livres que nous avons dévorés. On se croirait revenus en enfance, tellement on marche dans cette histoire et tant on frémit lorsque Lisbeth Salender se met en danger ou que Michaël Blomqvist se jette droit dans une galère. Séquence plaisir.