Olivier Clementin

 
Classement des meilleurs critiques: 1 222
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 86% (1 081 de 1 252)
Lieu: Paris France
Avec mes propres mots:
Un homme sans talent mais aimant les choses de l'esprit
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 1 222 - Total des votes Utile : 1081 sur 1252
Gomorra: Dans l'empire de la camorra de Roberto Saviano
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Se non è vero..., 15 juillet 2014
Un « grand reportage » sur la Camorra par un journaliste napolitain, présenté par thèmes (la guerre entre les clans, linfluence du cinéma, les femmes). Le style un peu lyrique me fait penser à Malaparte (en particulier les pages de La Peau dans lesquelles les intouchables de Naples sortent de chez eux devant léruption du Vésuve), mais là où Malaparte est cruel et gai, Roberto Saviano est plein de tristesse et de compassion  il ma dailleurs fallu misoler pendant la lecture pour pleurer. Il y a aussi beaucoup dhumour, certains passages sont presque bouffons, et certains personnages semblent sortis de la Commedia dellarte… Lire la suite
La Bible Manga, Volume 1 : La Mutinerie de Ryo Azumi
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Adaptation de la Bible en Manga. Ce volume couvre le livre de la Genèse, premier livre de l'Ancien Testament, depuis la création du monde jusqu'à la mort de Joseph, en passant par la tour de Babel, l'arche de Noé, la destruction et Sodome et Gomorrhe, Moïse etc... Il est très fidèle au texte me semble-t-il, avec une perspective un peu familiale et intimiste intéressante - il s'agit au fond de l'histoire d'une famille juive. Les versets les plus connus sont donnés avec leur référence dans la Bible.
Le Loup des steppes de Hermann Hesse
Le Loup des steppes de Hermann Hesse
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Ennui, 5 janvier 2014
Malgré quelques idées intéressantes dans le Traité du Loup des Steppes (première partie), j'ai trouvé ce livre très ennuyeux. D'abord il se la raconte un peu (Loup des Steppes ? Pourquoi pas Lion de la Savane ou Roi de la Montagne?). C'est très introspectif au début (cet intellectuel triste a des côtés attachants) et puis on part dans un délire onirique dont j'avoue que je suis passé à côté.