Yves Fournier

(VRAI NOM)
Tous à la piscine!
Classement des meilleurs critiques: 8 301
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 78% (62 de 79)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 8 301 - Total des votes Utile : 62 sur 79
L'architecture est un sport de combat de Rudy Ricciotti
3.0 étoiles sur 5 Je ne suis pas architècte, 14 juillet 2014
Mais je comprends la langue de Rudy et ses énervements. Même vulgaires. Du coup, je suis allé consulté les bâtiments cités et j'ai appris une chose ou deux. J'ai aussi confirmé mon idée que le conformisme ne vaut pas, là encore moins qu'ailleurs et que tous doivent participer d'un projet. J'ai aussi confirmé mon idée que les architectes ne possèdent souvent qu'une faible maîtrise sur leurs constructions et que c'est autant de perdu. Le livre se parcourt rapidement et appelle 1° à une plus grande réflexion et 2° à la lecture d'autres ouvrages, d'autres auteurs sur le même sujet.
Bonne chasse!
Du plomb pour ces demoiselles de Frédéric DARD
Du plomb pour ces demoiselles de Frédéric DARD
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Amusant de se retrouver à Chicago en 1955 avant Obamma. La ville, les m½urs, les flics et la pègre sont différents. Le récit fonctionne et nous entraîne dans une nuit inquiétante semée de meurtres et de chausse-trappe. Un petit clin d½il au sexe un peu daté peut-être mais qui ne gâche rien et une fin bizarre, bien noire comme Dard les affectionnait. J'achète sans regret! Et, en plus, c'est pas cher!
Le bourreau pleure de Frédéric Dard
Le bourreau pleure de Frédéric Dard
3.0 étoiles sur 5 Evidemment, je l'aime!, 14 juillet 2014
Et oui, j'aime la noirceur de Frédéric Dard et sa désespérance! Même si le rythme est lent, l'histoire datée des années 50 dans l'Espagne franquiste et le téléphone au bistrot du coin. (Il est loin, Internet!) Je vous déconseille cet ouvrage si vous ne partagez pas ma passion pour l'auteur: il n'est plus adapté à notre demande actuelle en matière de polar. Pour moi, je garderai son amour intense et perdu en cadeau.