ARRAY(0xab8f8c24)
 

Olivier de Basire

"Olivier"
(VRAI NOM)
 
Classement des meilleurs critiques: 8 436
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 97% (197 de 203)
Lieu: Midi-Pyrénées
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 8 436 - Total des votes Utile : 197 sur 203
Beethoven : Symphonies (Coffret 6 CD) ~ Ludwig van Beethoven
Beethoven : Symphonies (Coffret 6 CD) ~ Ludwig van Beethoven
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Pour ceux qui n'ont pas connu vraiment cette époque, il semble utile de rappeler dans quelles circonstances le maestro autrichien a enregistré et son éditeur fait paraître cette intégrale.
Beethoven et ses symphonies ont toujours été au c½ur du répertoire d'Herbert von Karajan et il est assez simple de comprendre pourquoi : celui qui se voulait le plus "démocratique" des musiciens (comprenez "qui voulait délivrer son message musical au plus grand nombre") ne pouvait que servir de modèle au chef se voulant le plus universel dans l'histoire de l'enregistrement ... Mais pas seulement : Beethoven a tellement… Lire la suite
Beethoven : Symphonies et ouvertures ~ Ludwig van Beethoven
Beethoven : Symphonies et ouvertures ~ Ludwig van Beethoven
29 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
Quand j'étais adolescent, fin des années 60 - début des années 70, j'économisais mon argent de poche pour acquérir les symphonies de Beethoven chez mon disquaire local (de 33 et de super 45 tours !!). A cette époque, on ne trouvait à coup sûr dans les rayons que les interprétations en stéréophonie d'Herbert von Karajan (version 63) et d'Otto Klemperer. J'ai finalement "craqué" une fois que j'avais suffisamment pour m'offrir le beau coffret intégral DG de Karajan en promo tout en me consolant en attendant avec les trois disques de l'anthologie orchestrale Wagner de Klemperer chez EMI ... La belle… Lire la suite
Otto Klemperer : Symphonies et ouvertures romantiq&hellip ~ Franz Schubert
26 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
Notre époque "sur-baroqueuse" marquée par une vitesse effrénée a vite fait d'oublier l'immense chef d'orchestre qu'a pu être Otto Klemperer.
Certes, on lui accorde encore quelque compétence en tant que disciple de Mahler (l'inoubliable "Chant de la Terre" avec Wunderlich et Ludwig, l'impressionnante Symphonie "Résurrection"), on évoque parfois quelques messes (la Solemnis de Beethoven, le Requiem Allemand de Brahms) ou opéras (Fidelio, le Vaisseau Fantôme, plus rarement maintenant la Flûte Enchantée), la formidable anthologie Wagner.
Cela n'est déjà pas mal mais pour le reste de sa discographie : un chef… Lire la suite