Alex Terrieur

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 80% (68 de 85)
Lieu: Paris
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 431 107 - Total des votes Utile : 68 sur 85
Ashes & Fire ~ Ryan Adams
Ashes & Fire ~ Ryan Adams
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Lumineux, aérien, onirique, 7 décembre 2011
Oh mais qu'il est doux cet écrin...

C'est un album automnal : pluvieux, déclinant, crépusculaire.
Un long decrescendo paisible et apaisé.
Un vrai ensemble de ballades folk sobrement enregistrées et joliment écrites.

Un opus où Ryan Adams se pose en observateur des autres et de lui-même, sans jugements de valeur et explore les thèmes du temps qui passe, du changement, des regrets, de l'amour, des autres, de l'autre, l'acceptation, l'espoir, la confiance, la difficulté d'exprimer ses sentiments.

C'est tristoune parfois, mais ce n'est ni pathétique ni dramatique.
Non, c'est… Lire la suite
III & IV ~ Ryan Adams
III & IV ~ Ryan Adams
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Sympatoche, 6 janvier 2011
En fait d'album, ce n'en est pas vraiment un, plutôt des prises des enregistrements d'Easy Tiger (Couché Rex!), que Ryan Adams a laissé de côté à l'époque car elles ne devaient pas être dans le "ton" de celui-ci.
Certaines pistes sympathiques auraient pris place sans encombre dans pas mal d'albums, mais sans toutefois faire d'elles des chansons marquantes.

Voilà, c'est sympatoche. Très léger, guilleret, presque rock californien pour teenagers par moment, du coup ça manque un peu de profondeur, les sujets abordés tiennent plus des blagues de potaches que du malheur d'aimer, et le tout prend donc une… Lire la suite
Magic ~ Bruce Springsteen
Magic ~ Bruce Springsteen
29 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Do you believe in Magic?, 5 octobre 2007
Magic est tout sauf rock.
C'est de la pop, de la vraie, de la bonne en plus. Attention, les guitares sont partout, mais elles ne mordent pas, pas plus qu'elles n'aboient.

Ce qui se dégage d'abord de cet album dès les premières écoutes, c'est son côté homogène.
La ligne directrice est clairement identifiable, l'album est un bloc harmonieux, dans lequel, chose rare, il n'y a rien à jeter, absolument rien. Ce coup-ci, pas de morceau catastrophique comme Let's be friends : Skin to Skin (The Rising) qui vient saloper tout l'ensemble et qui donne furieusement envie de zapper. Tous les titres s'enchaînent avec une aisance… Lire la suite

liste d'envies