ARRAY(0xb0d3b204)
 

zybine, amateur éclairé

(TOP 100 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 68
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 88% (3 882 de 4 422)
Lieu: Paris
Page Web: @zybine1

 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 68 - Total des votes Utile : 3882 sur 4422
"Bien malin qui connaît son père" de Angela Carter
Sorti peu de temps avant le décès précoce d'Angela Carter (1940-1992), ce dernier roman se détache assez nettement du reste de sa production. Peu de références à l'univers des contes de fée, un ton franchement espiègle et comique, un récit entièrement porté par les enjeux narratifs et les personnages : une brillante récréation, festive et joyeuse quoiqu'écrite au stade terminal d'un cancer des poumons, clôt cette oeuvre singulière et attachante. L'histoire est, comme toutes les histoires de famille, assez irrésumable. D'autant que c'est d'une famille bien compliquée… Lire la suite
We Are The 21st Century Ambassadors Of Peace & Mag&hellip ~ Foxygen
4.0 étoiles sur 5 Hibernatus, 25 février 2014
Le temps s'est arrêté. Nous sommes en 1969 et un jeune duo californien qui a beaucoup, beaucoup, beaucoup écouté les Kinks et les Stones, Dylan et le Velvet, nous offre un joyeux pot pourri de sa discothèque.
Il est facile de critiquer un disque avec un parti pris aussi réactionnaire mais force est de constater que l'exercice de style est réussi et qu'on passe un excellent moment à l'écoute de ce disque ramassé et solaire. A ce niveau, le plagiat relève de l'art et non de la contrefaçon : No Destruction est la meilleure chanson de Dylan depuis 1976, San Francisco aurait fait un excellent single à tirer du… Lire la suite
Opération Sweet Tooth de Ian McEwan
Opération Sweet Tooth de Ian McEwan
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 L'écrivain et sa muse, 25 février 2014
Assez déconcertant, ce nouveau Mc Ewan... Le motif rappelle beaucoup un de ses précédents romans (et pas sa plus grande réussite) : L'innocent (1990). L'espionnage, une histoire d'amour entre un homme et une femme intéressée... La particularité de cette opération Sweet Tooth est cependant triple : i) le point de vue féminin de la narration, et, à rebours d'autres commentatrices, je le trouve très bien rendu (mais j'ai des chromosomes XY), ii) l'irruption de la littérature comme enjeu dans la relation sentimentale et professionnelle de notre espionne et de son client, iii) l'étonnante douceur et… Lire la suite