ARRAY(0xa716f288)
 

Anaïs Valente

"Anaïs Valente"
Anaïs Valente, auteure, http://www.le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.be/
Classement des meilleurs critiques: 2 700
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 78% (59 de 76)
Lieu: Belgique
Avec mes propres mots:
Auteure, chroniqueuse, lectrice, blablateuse...
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 2 700 - Total des votes Utile : 59 sur 76
Central Park de Guillaume Musso
Central Park de Guillaume Musso
3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 captivée, grugée..., 4 avril 2014
Cette fois encore Guillaume ma grugée !

Je nai rien vu venir

Shame on me, moi qui lis en général chaque livre de Guillaume (oh ben oui, à force de le lire, cest un peu comme si je le connaissais, jai même écrit une nouvelle sur une fan hystérique persuadée quil laimait, qui vire en drame, vous vous en doutez), donc en général je les lis en deux jours, mais là il men aura fallu quatre, bronchite oblige (lire avec la fièvre, le nez qui coule, les poumons qui se prennent pour un pinson, ça le faisait vraiment pas).

Et je nai rien vu venir, rien soupçonné… Lire la suite
Schroder de Amity GAIGE
Schroder de Amity GAIGE
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Touchant et étonnant, 1 avril 2014
Un titre imprononçable pour un livre que je qualifierais de « hors du commun », dans le bon sens du terme.

Lhistoire semble banale, de prime abord : une rencontre, lamour, un mariage, une naissance, puis la dégringolade vers le divorce, la garde partagée, les tensions, les rancoeurs, le déchirement, jusquau drame.

Son originalité vient du fait quelle est contée par Erik Schroder, comme une confession, comme une tentative peutêtre vaine dexpliquer comment et pourquoi il en est arrivé là, à sa femme, enfin son ex-femme, au tribunal aussi, et puis à nous, lecteurs.

Il nous conte son enfance, en… Lire la suite
Après la fin de Barbara ABEL
Après la fin de Barbara ABEL
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
De Barbara Abel, jai lu, et aimé, La brûlure du chocolat. Mais jignorais quelle était maîtresse dans lart du suspens et de la montée de langoisse

Je lai découvert avec Après la fin.

Dès la première page, la tension est palpable entre Tiphaine et Sylvain, lesquels élèvent Milo, dont ils sont tuteurs depuis « les événements », comme ils les appellent. La mort accidentelle de leur fils. Le suicide du père de Milo. Et le déménagement dans la maison du drame, voisine de la leur.

Depuis lors, le statu quo règne, mélange dindifférence et de… Lire la suite

liste d'envies