ARRAY(0xa42c4ca8)
 

Gecko

"mélomane"
 
Classement des meilleurs critiques: 1 709
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 75% (371 de 496)
Lieu: Costa Blanca
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 1 709 - Total des votes Utile : 371 sur 496
Petit traité d'histoire des religions de Frédéric Lenoir
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Black Fred a encore frappé !, 26 février 2014
- Black Fred, peux-tu nous faire un petit traité d histoire des religions  en 350 pages format poche ?
- Je peux le faire !
- Il peut le faire !
Et il la fait, et ce de façon magistrale (ça devient une habitude chez lui).
Quel exploit de pouvoir passer en revue ce thème, en deux parties : Aux origines religiuses de lhumanité et Les grandes voies du salut et en dix-neuf chapîtres, au cours desquels on apprend beaucoup de choses, même quand on connaît certains sujets ¡
Voilà de lexcellente vulgarisation, de même qualité que celle d' Hubert Reeves dans un tout autre domaine (Lastrophysique), mais qui fera grincer des… Lire la suite
LE BONHEUR EN DIEU. Souvenirs et réflexions du pèr&hellip de Marie-Gérard Dubois
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Lauteur, Dom Marie Gérard Dubois, père abbé de La Trappe, décrit, avec un langage très clair, sa vie et celle de ses moines frères, et ce sur une longue période.
Le titre surprend : Le bonheur en Dieu, car le concept de bonheur est tellement associé aux notions de plaisir et de confort quil parait difficilement compatible, à priori, avec une vie tournée vers la religión. De nos jours, traiter du bonheur senble être lapanage de non croyants tels quAndré Comte-Sponville ou encore Michel Onfray.
Pourtant, si lon remonte vingt siècles en arrière, on constate que le bonheur… Lire la suite
La nostalgie heureuse de Amélie Nothomb
La nostalgie heureuse de Amélie Nothomb
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 D'amour et d'humour., 9 décembre 2013
Commençons par les reproches communément adressés à ce livre :
- Il est court. En effet, quel scandale à lépoque du règne de la quantité. Rappelons que Le petit Prince fait à peine 100 pages, mais cétait dans le temps.
- Le message contenu est mince; à voir.
- Lauteur est narcissique; quelle découverte quand on sait que 95% des écrivains les sontMais je dois reconnaître quAmélie Nothomb (A.M.) fait fort en ce domaine.
- Il vaut mieux avoir en tête lhistorique dA.M. pour apprécier cette suite autobiographique, en forme de second retour au Japon de ses jeunes… Lire la suite

liste d'envies