ARRAY(0xba529bb8)
 

Zarak

(TOP 500 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 215
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 82% (3 412 de 4 179)
Lieu: Saintry-sur-Seine, Essonne, France
Anniversaire: 14 janvier
Jour de naissance: 14 janvier
Avec mes propres mots:
Si vous ne me le demandez pas, je le sais. Dès que vous me le demandez, je ne le sais plus.
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 215 - Total des votes Utile : 3412 sur 4179
Her [Blu-ray] (Oscar® 2014 du meilleur scenario or&hellip <b>Blu-ray</b> ~ Joaquin Phoenix
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Voilà le petit film culte de ce début d'année, un bonbon pop, aérien, mélancolique, un peu acidulé, signé Spike Jonze. Drôle de variation sur les thème des interstices du coeur à la sauce 2.0... Postulat de départ : solitude, incommunicabilité et technologie ont continué à progresser main dans la main, au point qu'arrivent sur le marché des systèmes d'exploitation capables de penser, d'apprendre et de ressentir. Et donc de tomber amoureux... ce qui sera le cas de Théodore, rédacteur Web qui passe son temps à rédiger avec un talent reconnu (stupéfiant… Lire la suite
9 mois ferme  (Césars® 2014 du meilleur scénario e&hellip <b>DVD</b> ~ Albert Dupontel
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Albert est méchant, 9 mars 2014
Du très bon Dupontel, où l'ex-comique déjanté s'en donne à coeur joie, avec un scénario un peu plus travaillé que d'habitude, dans l'univers (plutôt mis à mal) de la justice. Une Sandrine Kiberlain parfaite (justement récompensée) et une belle bande de potes en guise de guests furtifs : on reconnaîtra Jean Dujardin en interprète post-The Artist, Gaspard Noé et Jan Kounen en codétenus très inquiétants, et l'éternel Terry Gilliam en clone de Charles Manson avec sur les doigts quelques référence au Robert Mitchum de la Nuit du Chasseur : LOVE and... EAT ! - le tout… Lire la suite
Les contes de la lune vague après la pluie <b>DVD</b> ~ Machiko Kyo
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Je découvre Mizoguchi avec ce classique, ce chef-d'oeuvre, atemporel comme le sont toutes les fables universelles.

Dans un Japon du XVIème siècle déchiré par des guerres de clans, le film suit la trajectoire de deux hommes et de leur épouse respective. Le thème central tourne autour de la différence des aspirations masculines et féminines, et des drames et séparations inhérents à cette différence. La femme, tournée vers le foyer et la sécurité, ne peut retenir son homme, qui aspire au monde, à la conquête, à la gloire.

Mizoguchi prend clairement… Lire la suite

Achats récents partagés


Afficher plus