KI

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 75% (18 de 24)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 42 810 - Total des votes Utile : 18 sur 24
Les Foudroyés de Paul HARDING
Les Foudroyés de Paul HARDING
5.0 étoiles sur 5 un modèle du genre., 23 août 2014
A l'heure actuelle, il y a vraiment deux types de littératures qui se font bêtement concurrence : une littérature proche du cinéma et qui en admet les règles : des plans rapides, des rebondissements, un point de vue unique, une intrigue linéaire. Et une autre, beaucoup plus introspective avec des constructions poétiques et qui s'apparente à un récit non linéaire, sans enjeu apparent. C'est le cas de ce roman. Si l'on n'aime pas "la promenade au phare" de Woolf, "La recherche du temps perdu", le "Sartoris" de Faulkner etc; on n'a que très peu de chance d'y trouver son compte. Cela n'enlève… Lire la suite
La fête de l'insignifiance de Milan Kundera
La fête de l'insignifiance de Milan Kundera
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une sotie, 3 mai 2014
C'est du Gide avec la préciosité et l'obsession d'être classique en moins mais les principes sont les mêmes : une thèse que l'on aborde l'air de rien sur un ton détaché qui ne va jamais jusqu'à l'ironie. Le ton ressemble à celui de Réza, c'est à dire très économique mais pas insipide. Une grande maîtrise de la composition rhapsodique, des personnages vivants et qui ne se confondent pas avec le narrateur, des chapitres courts qui ont un côte spiralaire puisqu'il me semble que le but de l'ouvrage, c'est une sorte d'éloge de l'insignifiance, pas du tout nihiliste. Si l'on accepte l'idée que le monde… Lire la suite
Apprendre à lire : Des sciences cognitives à la sa&hellip de Stanislas Dehaene
5.0 étoiles sur 5 On n'est pas près d'en sortir, 12 décembre 2013
Ce livre est remarquable dans la mesure où il explique l'état de la recherche. Il souligne les circuits neuronaux de la lecture. Le professeur Dehaene a l'honnêteté de reconnaître qu'une expérimentation à taille réelle sur des centaines de CP dans une population défavorisée n'a pas donné les résultats escomptés. En réalité, c'est plus tard que l'on peut voir si la méthode a été efficace ou non. Quand je dis plus tard, c'est à 15 ans pour ceux qui éprouvent le plus de difficultés (qu'elles soient sociales, linguistiques, dyslexies etc.). C'est moins… Lire la suite