Arakasi

(TOP 1000 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 958
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 96% (93 de 97)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 958 - Total des votes Utile : 93 sur 97
Gueule de Truie de Justine Niogret
Gueule de Truie de Justine Niogret
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Le monde est mort. Depuis que la Flache (une catastrophe qui a dévasté la planète de fond en comble) a eu lieu des dizaines dannées auparavant, le monde nest plus quune coque vide, un cadavre dans les entrailles duquel grouillent les rares survivants comme des vers dans le corps dun pendu. Seule institution à avoir survécu à lapocalypse, lEglise envoie aux quatre coins de la Terre ces redoutables inquisiteurs, les Cavales, chargés déliminer les dernières traces de vie afin dachever l½uvre purificatrice de Dieu. Gueule de Truie est lun deux. Depuis son plus jeune âge, il na jamais connu que la peur, la rage, le… Lire la suite
Le Cimetière des bateaux sans nom de Arturo Pérez-Reverte
Le Cimetière des bateaux sans nom de Arturo Pérez-Reverte
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe !, 20 novembre 2013
Marin perdu en terre depuis que la marine marchande lui a interdit de naviguer suite à un accident malheureux au large de Cadix, lex-officier Manuel Coy trompe son ennui et sa frustration en flânant dans le port de Barcelone et en tuant le temps dans des ventes aux enchères doutils de navigation. Une nuit de déprime, il manque de se faire casser la gueule pour les beaux yeux dune mystérieuse blonde. Reconnaissante, la jeune femme lui propose un travail et pas nimporte lequel : une chasse au trésor Prend garde, matelot ! Tous les signaux dalerte de Coy virent au rouge. Il le sait, sassocier à la belle Tanger Soho, cest prendre le risque de… Lire la suite
Le cavalier suedois de Jean-Pierre Sicre
Le cavalier suedois de Jean-Pierre Sicre
Par une froide nuit de blizzard de 1701, deux hommes cheminent en direction de la frontière séparant la Pologne de la Suède. Le premier est un voleur, un pauvre hère si dégouté de sa vie de misère quil a pris la résolution de sengager dans les forges du Prince-archevêque, véritable enfer sur terre et refuge de tous les repris de justice du pays. Le second est un nobliau suédois ayant déserté les armées de Pologne pour rejoindre les forces du roi de Suède. Bien quils naient rien en commun, la neige et la faim les ont réunis pour quelques heures et le sort sapprête à leur jouer… Lire la suite